Métiers et recrutement

Les Terres australes et antarctiques françaises sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Éparses (depuis la loi du 21 février 2007). Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, l’île Juan de Nova, l’île Europa, l’atoll Bassas da India dans le canal du Mozambique, et l’île Tromelin au nord de La Réunion.

Le siège est installé depuis 2000 à Saint-Pierre de la Réunion où il regroupe près de 70 personnes. La direction des affaires administratives et financière est en charge du recrutement pour les postes à pourvoir au siège comme sur les différents districts.

Les districts subantarctiques n’ont pas de population permanente, mais accueillent une présence continue de personnels scientifiques, militaires ou logisticiens. Le personnel est relevé régulièrement pour des missions allant de six mois à un an.

Sont recrutés les chefs de district, les agents de l’environnement, les médecins et infirmiers, les militaires (PARTEX), les personnels contractuels dans des domaines divers  tels que l’environnement, le bâtiment, la restauration et le service, ainsi que les personnels sous le statut de VSC (Volontaire Service Civique).

Nos offres d'emploi

  • Adjoint(e) à la coordinatrice opérationnelle des agents de terrain des réserves naturelles Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public A (ou équivalent)

    Saint-Pierre de La Réunion (siège des TAAF)

    Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public
    A (ou équivalent)

    Domaine(s) d'activités

    Environnement / Espaces naturels protégés / Logistique / Coordination d’équipe

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Ce poste est placé sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, et sous la responsabilité hiérarchique directe de la coordinatrice opérationnelle au sein de la direction de l’environnement.

    Des évolutions d’organisation de la direction sont susceptibles de modifier le service de rattachement ainsi que le périmètre géographique du poste.

    Éléments de contexte

    Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St-Paul et Amsterdam, l’archipel Crozet, l’archipel Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses (depuis 2007), est placé sous l’autorité d’un Préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises ainsi que des réserves des îles Eparses (Europa, Bassas da India, Juan de Nova, Glorieuses et Tromelin). Les TAAF mettent en place sur ces districts un modèle de gestion permettant de concilier le développement d’activités humaines raisonnées et la protection d’un patrimoine naturel d’exception. Ces territoires insulaires et les zones marines qui leurs sont associées offrent à la France une position privilégiée au niveau international pour répondre aux grands enjeux environnementaux (préservation de la biodiversité, étude du changement climatique, gestion durable des ressources marines, etc.).

    La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts, notamment en matière de gestion des espaces naturels classés et de préservation de la biodiversité.

    Pour la mise en œuvre du plan de gestion 2018-2027 de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises, des agents de terrain sont recrutés chaque année et détachés sur les districts austraux. C’est également le cas pour la gestion de la réserve naturelle de l’archipel des Glorieuses, qui a vocation à être étendue prochainement à l’échelle du district des îles Eparses.

    En fonction de leur spécialité, les agents de terrain sont en lien permanent avec les référents thématiques du siège (Flore / Oiseaux / Mammifères introduits) qui assurent leur coordination scientifique (définition des missions et des protocoles, récolte et saisie des données, analyses, plannings théoriques, etc.). En appui au chef de service, sous la responsabilité de la coordinatrice opérationnelle et en lien permanent avec les référents thématiques du siège, la personne recrutée aura pour objectifs :

    • d’appuyer la mise en œuvre des plans et document de gestion des réserves naturelles
    • d’encadrer sur le plan technique, logistique et opérationnel les agents de terrain,
    • d’apporter un soutien logistique et organisationnel au chef de service, à la coordinatrice et à l’ensemble de l’équipe,
    • de veiller à la prise en compte des besoins, de s’assurer de leur bonne articulation avec les besoins exprimés par le siège et les contraintes sur les îles,
    • de faciliter la mise en œuvre opérationnelle des actions de gestion des réserves,
    • d’assurer un lien permanent et efficace entre le siège et les îles,
    • de maintenir un lien étroit avec les autres services et directions des TAAF, ainsi qu’avec les partenaires.

    Missions

    DESCRIPTION DE LA MISSION :

    Au siège des TAAF, en appui à la coordinatrice opérationnelle , l’adjoint(e)  sera en charge du suivi des opérations relatives aux infrastructures, à la planification et à l’organisation logistique, à savoir :

    • appuyer l’équipe de la direction de l’Environnement dans la préparation des opérations de soutien logistique: rotation du Marion Dufresne et vols vers les îles Eparses (expression de besoins, élaboration du planning touristique, préparation du matériel, etc.) ;
    • assister les référents thématiques pour l’organisation des campagnes sur le terrain (centralisation des besoins, construction des calendriers des moyens nautiques et aériens, suivi des commandes de matériel, etc.) ;
    • identifier les besoins relatifs aux sites isolés, et appuyer les Services techniques dans la définition et mise en œuvre de la stratégie de gestion des infrastructures (cabanes dans les australes par exemple) ;
    • contribuer à la préparation des sessions de formation relatives aux réserves naturelles (chefs de districts, militaires, agents Environnement) ;
    • définir et animer la stratégie de dépollution des sites isolés sur les districts ;
    • participer aux activités transversales des réserves naturelles (bilan d’activités, alimentation des indicateurs, etc.).

    Pour l’exercice de ses fonctions et en fonction des besoins identifiés, la personne recrutée pourra être amenée à participer à des rotations du Marion Dufresne ou à des missions sur le terrain dans les îles Eparses.

    La répartition, thématique et/ou géographique, des missions entre la coordinatrice opérationnelle et son adjoint pourra faire l’objet de précisions et d’adaptations

    Direction

    Direction de l’Environnement

    Compétences requises

    • Formation supérieure en environnement (Bac +5, école d’ingénieur/université ou équivalent)
    • SAVOIR-FAIRE :
    • Expérience dans la coordination environnementale ou la gestion d’espaces naturels Expérience en gestion administrative et opérationnelle de projet (organisation de réunions, communication, rapportage, préparation de documents de travail, planification, suivi budgétaire, etc.)
    • Expérience dans l’animation de plans de gestion environnementaux
    • Expérience dans l’organisation logistique de missions de terrain (de préférence en milieu isolé)
    • Connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales
    • Une connaissance des TAAF serait un atout certain
    • SAVOIR-ETRE :
    • Sens aigu de l’organisation et de la planification
    • Capacité d’analyse des contraintes techniques et des problèmes
    • Maitrise du reporting
    • Sens des responsabilités
    • Sens du contact (bonne écoute et facilité dans le dialogue)
    • Aptitude à la gestion d’équipe
    • Qualité rédactionnelle
    • Facilité d’adaptation ; Réactivité

    Durée de la ou des missions

    24 mois (potentiellement renouvelable)

    Prise de poste souhaitée : Mars 2022

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Rémunération selon niveau de qualification et expérience professionnelle

    Personnel à encadrer

    Techniciens de l’environnement détachés sur le terrain

    Éventuels stagiaires

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Mr Le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse suivante : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE_CDD_COORDINATION_2022_NOM_Prénom

    Date fin de candidature

    16 Février 2022

  • STAGE - Spatialisation des zones marines d'importance pour la conservation des oiseaux marins dans les îles Eparses Stagiaire Stagiaire

    Siège des TAAF à Saint-Pierre (La Réunion) et séances de travail dans les bureaux de l’UMR ENTROPIE (Campus du Moufia, Saint Denis)

    Stagiaire
    Stagiaire

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Le/la stagiaire est placé-e sous la responsabilité du directeur de l’Environnement (Franck Lustenberger) et de son adjointe (Sophie Marinesque). Il/elle sera encadré-e par le chargé de mission « aires protégées des îles Éparses » (Louis Dorémus) et placé sous la direction scientifique de M. Matthieu Le Corre et de Mme Audrey Jaeger (Université de La Réunion).

     

    Éléments de contexte

    Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la Constitution, formé par les îles St-Paul et Amsterdam, l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Éparses (constituées des îles Europa, Juan de Nova et Tromelin, de l’archipel des Glorieuses et de l’atoll de Bassa da India), est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale (RNN) des Terres australes françaises et de la RNN de l’archipel des Glorieuses qui s’étendent respectivement sur 673 000 km² et 46 077 km².

    La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. En son sein, le service pour la préservation et la valorisation des îles Éparses est en charge de définir et de mettre en place la politique environnementale sur l’ensemble des îles Éparses, incluant la RNN de l’archipel des Glorieuses.

    La nouvelle stratégie nationale des aires protégées (2021-2030) fixe un objectif de classement de 30 % du territoire national sous statut d’aire protégée, dont un tiers en protection forte. Dans les îles Éparses, la Stratégie prévoyait la transformation du Parc naturel marin des Glorieuses en réserve naturelle nationale (finalisé en juin 2021) et fixe l’objectif d’étendre, d’ici 2022, cette protection à l’ensemble des espaces terrestres et maritimes aux autres îles Éparses (Europa, Bassas da India, Juan de Nova et Tromelin).

    Dans cette perspective, les TAAF ont initié les travaux en vue d’un classement des îles Éparses en RNN, en lien avec la communauté scientifique. Afin d’appuyer la proposition de classement, un travail de spatialisation des enjeux de conservation sur les espaces maritimes de ces territoires a été initié, sur la base des données scientifiques disponibles.

    Dans le cadre des travaux de caractérisation et de spatialisation des enjeux écologiques marins, le stagiaire aura pour mission de proposer une cartographie des zones d’importance pour la conservation des oiseaux marins de la région.

    Missions

    Les TAAF souhaitent disposer d’une cartographie des zones d’importance et des enjeux de conservation de l’avifaune marine dans les espaces maritimes attenants aux îles Éparses. Ce travail s’effectuera sur la base des données de tracking et d’observations en mer disponibles et des autres données pertinentes, en tenant compte des travaux scientifiques d’identification des zones d’importance pour la conservation déjà réalisés :

     

    1. Compilation et analyse de la littérature et des jeux de données existants, puis identification des enjeux de conservation pour les oiseaux marins dans les espaces maritimes des îles Éparses.

     

    1. Production d’une cartographie des zones à enjeux pour les oiseaux marins dans les espaces maritimes des îles Éparses.

    Compétences requises

    • Niveau Bac +4 ou Bac +5 en écologie (Master ou école d'ingénieur)
    • Bonne maîtrise du logiciel QGIS
    • Capacité à réaliser des analyses spatiales
    • Capacité à traiter statistiquement des données biologiques
    • Esprit d’analyse et de synthèse, capacités rédactionnelles
    • Organisation, rigueur et autonomie
    • Des connaissances naturalistes seraient un plus

    Durée de la ou des missions

    6 mois à partir de mars 2022 (date de début de stage pouvant être adaptée selon besoins)

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Gratification selon la réglementation en vigueur (15 % du plafond horaire de la SS, soit 3,90 €/heure)

    Billet d’avion aller/retour pris en charge par les TAAF pour les stagiaires dont la résidence principale se trouve en métropole.

    Accès aux tickets restaurants, d’une valeur faciale de 9 €, pris en charge par les TAAF à 50 %.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Monsieur Le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV) sont à adresser au service des ressources humaines (srh@taaf.fr) ainsi qu’à la direction de l’environnement (recrutement.environnement@taaf.re) en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE_STAGE_EPARSES, nom, prénom.

    Date fin de candidature

    10 Février 2022

  • Volontaire pour la gestion de la réserve naturelle des Terres australes françaises H/F Participation aux inventaires et suivis des oiseaux et mammifères marins (Crozet, Kerguelen, Amsterdam) Volontaire service civique Volontaire de service civique (VSC) (loi du 10/03/2010) - aucune limite d’âge pour candidater - à partir de 18 ans.

    Ile de la Possession (archipel Crozet), îles Kerguelen, île Amsterdam.

    Volontaire service civique
    Volontaire de service civique (VSC) (loi du 10/03/2010) - aucune limite d’âge pour candidater - à partir de 18 ans.

    Domaine(s) d'activités

    Ecologie / ornithologie / gestion d’espace naturel protégés.

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Ce poste est placé sous l’autorité du préfet, administrateur supérieur, et sous la responsabilité hiérarchique directe du chef du service terrestre de la réserve naturelle des Terres australes françaises.

    Sur le terrain, il est placé sous l’autorité du chef de district, représentant du préfet.

    Éléments de contexte

    Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St Paul et Amsterdam, l’archipel de Crozet, l’archipel de Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses, est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises.

    La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. En son sein, le service terrestre de la réserve naturelle définit et met en place la politique environnementale applicable dans le périmètre de celle-ci à travers la mise œuvre de son plan de gestion.

    Dans ce cadre, la personne recrutée contribuera aux missions de la direction de l’environnement sur le district et participera à la mise en œuvre des inventaires ornithologiques et mammalogiques menés dans le périmètre de la réserve naturelle. L’objectif est de mettre en pratique des protocoles d’inventaire et de suivi des espèces présentes (manchots, pétrels, albatros, otaries, éléphants de mer…).

    Missions

    DESCRIPTION DE LA MISSION :

    Contribution aux missions de la direction de l’environnement sur le district

    • sensibilisation du personnel du district à la préservation de l’environnement et au statut de Réserve naturelle nationale,
    • soutien au chef de district sur toutes les thématiques environnementales,
    • accueil et accompagnement des personnes de passage sur l’île (touristes, marins, passagers du Marion Dufresne, plaisanciers, etc.),
    • participation aux réunions de service,
    • mise en œuvre et suivi des procédures de biosécurité,
    • suivi environnemental des chantiers,
    • organisation des événements sur les thématiques environnementales (Fête de la Nature, Journée mondiale des zones humides, etc.),

    Mise en œuvre des protocoles sur le terrain :

    • réalisation des protocoles sur les oiseaux de la Réserve naturelle et notamment :
      • dénombrement et cartographie des différentes populations d’oiseaux,
      • utilisation de la méthode d’échantillonnage par distance de détection,
      • suivi démographique (baguage) d’une population de pétrel à menton blanc (Kerguelen),
      • suivi de la reproduction de plusieurs espèces d’oiseaux,
      • surveillance des échouages sur base des oiseaux marins (pollution lumineuse),
      • surveillance des cas de mortalités anormales (réseau SAGIR),
    • participation à la réalisation des protocoles sur les mammifères marins de la Réserve naturelle (Kerguelen) et notamment :
      • comptages et prises de vues pour photo-identification,
      • réalisation de biopsies à l’arbalète,
      • pose et relève d’hydrophones,
    • saisie des données de terrain dans la base de données,

    Missions transversales:

    • élaboration collective des plannings,
    • soutien aux actions réalisées dans le cadre des autres thématiques du plan de gestion de la Réserve naturelle nationale,
    • organisation et/ou participation aux chantiers participatifs (dépollutions, ramassage de déchets, etc.),
    • rédaction des comptes-rendus mensuels,
    • entretien des locaux dédiés à la gestion de la Réserve naturelle nationale,
    • inventaires du matériel,
    • participation aux tâches collectives de la base.

    Avant le départ en mission, la personne recrutée suivra une formation d’environ 10 jours au siège des TAAF à Saint-Pierre de La Réunion. Cette formation permet d’appréhender les éléments de contexte (collectivité des TAAF, présentation des territoires, protocoles mis en œuvre sur le terrain, bases de données, etc.) et de rencontrer l’équipe de la direction de l’environnement basée au siège des TAAF.

    Direction

    Direction de l’Environnement

    Compétences requises

    • 1) FORMATION:
    • Bac+2 minimum
    • 2) SAVOIR-FAIRE :
    • expérience de travail en espace naturel protégé
    • expérience en ornithologie, manipulation et baguage d’oiseaux,
    • expérience dans la mise en œuvre de protocoles de terrain pour le dénombrement et le suivi des oiseaux et/ou mammifères marins,
    • très bonne condition physique et habitude de travailler dans des conditions climatiques difficiles,
    • bonne condition physique,
    • maitrise des outils informatiques usuels,
    • compétences dans l’utilisation de bases de données et SIG,
    • 3) SAVOIR-ETRE :
    • dynamisme et motivation,
    • sens de l’organisation et rigueur,
    • sens des responsabilités,
    • capacité d’adaptation,
    • bon relationnel au sein d’un groupe,
    • aptitude à travailler en équipe et en autonomie,
    • - aptitude à encadrer un groupe et à transmettre un message de sensibilisation à l’environnement.

    Durée de la ou des missions

    2 Postes à pourvoir sur la période novembre 2022 – décembre 2023 (14 mois),

    1 Poste à pourvoir sur la période novembre 2022 – novembre 2023 (12 mois).

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    1 poste à pourvoir sur les îles Kerguelen,

    1 poste à pourvoir sur l’archipel Crozet,

    1 poste à pourvoir sur l’île Amsterdam,

    1 010 euros nets/mois (indemnité de base + indemnité supplémentaire afférente au volontariat de service civique dans les TAAF).

    Poste nourri et logé.

    Personnel à encadrer

    NA

    Contact

    Pour toute information sur les postes, merci d’adresser un mail sur la boîte reserve.naturelle@taaf.fr .

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse suivante : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE_VSC_ORNITHO_RN_TAAF_NOM_Prénom

     

    Date fin de candidature

    31 Janvier 2022

  • Volontaire pour la gestion de la réserve naturelle des Terres australes françaises H/F Participation au suivi et à la gestion des mammifères introduits Volontaire service civique Volontaire de service civique (VSC) (loi du 10/03/2010) - aucune limite d’âge pour candidater - à partir de 18 ans.

    Iles Kerguelen, île Amsterdam

    Volontaire service civique
    Volontaire de service civique (VSC) (loi du 10/03/2010) - aucune limite d’âge pour candidater - à partir de 18 ans.

    Domaine(s) d'activités

    Restauration écologique / Gestion espèces exotiques animales

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Ce poste est placé sous l’autorité du préfet, administrateur supérieur, et sous la responsabilité hiérarchique directe du chef du service terrestre de la réserve naturelle des Terres australes françaises.

    Sur le terrain, il est placé sous l’autorité du chef de district, représentant du préfet.

    Éléments de contexte

    Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St Paul et Amsterdam, l’archipel de Crozet, l’archipel de Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses, est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises.

    La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. En son sein, le service terrestre de la réserve naturelle définit et met en place la politique environnementale applicable dans le périmètre de celle-ci à travers la mise œuvre de son plan de gestion.

    Dans ce cadre, la personne recrutée participe aux suivis de populations d’espèces animales introduites, évalue l’impact de ces espèces introduites sur les écosystèmes, met en œuvre des protocoles d’étude de faisabilité de régulation à large échelle et réalise des opérations de gestion de ces espèces. Elle contribue à l’atteinte des résultats visés par le programme RECI « Restauration des écosystèmes insulaires de l’océan Indien » financé par l’Union Européenne dans le cadre du 11e Fond Européen de Développement (FED – PTOM).

    Missions

    DESCRIPTION DES MISSIONS :

    Contribution aux missions de la direction de l’environnement sur le district

    • Sensibilisation du personnel du district à la préservation de l’environnement et au statut de Réserve naturelle nationale,
    • Soutien au chef de district sur toutes les thématiques environnementales,
    • Accueil et accompagnement des personnes de passage sur l’île (touristes, marins, passagers du Marion Dufresne, plaisanciers, etc.),
    • Participation aux réunions de service,
    • Mise en œuvre et suivi des procédures de biosécurité,
    • Suivi environnemental des chantiers,
    • Organisation des événements sur les thématiques environnementales (Fête de la Nature, Journée mondiale des zones humides, etc.),

    Mise en œuvre des protocoles sur le terrain :

    • Mise en œuvre d’opération de régulation des populations de chats harets (Kerguelen et Amsterdam),
    • Mise en œuvre d’opérations d’éradication de populations de rongeurs introduits (Kerguelen et Amsterdam),
    • Mise en œuvre d’opérations de régulation des populations de rennes (Kerguelen),
    • Réalisation de veille et détection des mammifères introduits,
    • Etudes d’impacts écologiques,
    • Tests expérimentaux de méthodes de contrôle ou d’éradication des populations de mammifères introduits (volet « opérationnel » d’études de faisabilité),
    • Analyse des risques pour les espèces non-cibles
    • Saisie des données de terrain,
    • Rédaction des rapports techniques,

    Missions transversales:

    • Elaboration collective des plannings,
    • Soutien aux actions réalisées dans le cadre des autres thématiques de la Réserve naturelle nationale,
    • Organisation et/ou participation aux chantiers participatifs (dépollutions, ramassage de déchets, etc.),
    • Rédaction des comptes-rendus mensuels,
    • Entretien des locaux dédiés à la gestion de la Réserve naturelle nationale,
    • Inventaires du matériel,
    • Participation aux tâches collectives de la base.

    Avant le départ en mission, la personne recrutée suivra une formation d’environ 10 jours au siège des TAAF à Saint-Pierre de La Réunion. Cette formation permet d’appréhender les éléments de contexte (collectivité des TAAF, présentation des territoires, protocoles mis en œuvre sur le terrain, bases de données, etc.) et de rencontrer l’équipe de la direction de l’environnement basée au siège des TAAF.

    Direction

    Direction de l’Environnement

    Compétences requises

    • 1) FORMATION
    • Bac+2 minimum,
    • 2) SAVOIR-FAIRE :
    • expérience de travail en espace naturel protégé,
    • détention du permis de chasser exigé,
    • expérience confirmée dans l'emploi d'armes à feu (chasse ou stand de tir),
    • détention de l’agrément de piégeur avec expérience de piégeage appréciées,
    • détention du certificat CertiBiocide appréciée,
    • connaissance des problématiques liées aux espèces animales introduites,
    • expérience dans la mise en œuvre de protocoles d’étude de mammifères terrestres,
    • bonne condition physique,
    • maitrise des outils informatiques usuels,
    • compétences dans l’utilisation de bases de données et SIG.
    • 3) SAVOIR-ETRE :
    • dynamisme et motivation,
    • sens de l’organisation et rigueur,
    • sens des responsabilités,
    • capacité d’adaptation,
    • bon relationnel au sein d’un groupe,
    • aptitude à travailler en équipe et en autonomie,
    • aptitude à encadrer un groupe et à transmettre un message de sensibilisation à l’environnement.

    Durée de la ou des missions

    14 Mois (de novembre 2022 à décembre 2023).

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    1 poste à pourvoir sur les îles Kerguelen,

    2 postes à pourvoir sur l’île Amsterdam,

    1 010 euros nets/mois (indemnité de base + indemnité supplémentaire afférente au volontariat de service civique dans les TAAF). Poste nourri et logé.

    Personnel à encadrer

    NA

    Contact

    Pour toute information sur les postes, merci d’adresser un mail sur la boîte reserve.naturelle@taaf.fr .

     

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse suivante : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE_VSC_MAMINTRO_KER-AMS_RN_TAAF_NOM_Prénom

     

    Date fin de candidature

    31 Janvier 2022

  • Volontaire pour la gestion de la réserve naturelle des Terres australes françaises H/F Participation à la restauration du Phylica arborea de l'île Amsterdam Volontaire service civique Volontaire de service civique (VSC) (loi du 10/03/2010) - aucune limite d’âge pour candidater - à partir de 18 ans.

    île Amsterdam

    Volontaire service civique
    Volontaire de service civique (VSC) (loi du 10/03/2010) - aucune limite d’âge pour candidater - à partir de 18 ans.

    Domaine(s) d'activités

    Restauration écologique / Ecologie / Arboriculture

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Ce poste est placé sous l’autorité du préfet, administrateur supérieur, et sous la responsabilité hiérarchique directe du chef du service terrestre de la réserve naturelle des Terres australes françaises. Sur le terrain, il est placé sous l’autorité du chef de district, représentant du préfet.

    Éléments de contexte

    Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St Paul et Amsterdam, l’archipel de Crozet, l’archipel de Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses, est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises.

    La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. En son sein, le service terrestre de la réserve naturelle définit et met en place la politique environnementale applicable dans le périmètre de celle-ci à travers la mise œuvre de son plan de gestion.

    Le Phylica arborea, seul arbre indigène des Terres australes françaises, a subi une forte régression de son aire de distribution en raison des pressions exercées par l’Homme par le passé (incendies, exploitation, pâturage, espèces exotiques végétales). Depuis 2010, le Phylica arborea est au centre d’un programme de restauration qui vise la plantation de jeunes individus en milieu naturel afin de recréer des boisements sains dans l’aire de distribution originelle de l’espèce. Les jeunes plants sont produits dans une pépinière sur la base Martin-de-Viviès à partir de graines collectées et sélectionnées dans différents semenciers de l’île. Des suivis réguliers sont également réalisés sur les différents sites de plantation afin d’évaluer l’état de santé, la croissance et la survie des plants. Dans le même temps, un suivi régulier est réalisé sur les espèces végétales en cours d’élimination afin d’intervenir rapidement en cas de reprise.

    Dans ce cadre, la personne recrutée contribuera aux missions de la direction de l’environnement sur le district et participera à la mise en œuvre du programme de restauration du Phylica arborea sur l’île Amsterdam.

    Missions

    DESCRIPTION DE LA MISSION :

    Contribution aux missions de la direction de l’environnement sur le district

    • sensibilisation du personnel du district à la préservation de l’environnement et au statut de Réserve naturelle nationale,
    • soutien au chef de district sur toutes les thématiques environnementales,
    • accueil et accompagnement des personnes de passage sur l’île (touristes, marins, passagers du Marion Dufresne, plaisanciers, etc.),
    • participation aux réunions de services,
    • mise en œuvre et suivi des procédures de biosécurité,
    • suivi environnemental des chantiers,
    • organisation des événements sur les thématiques environnementales (Fête de la Nature, Journée mondiale des zones humides, etc.),

    Mise en œuvre des protocoles sur le terrain :

    • gestion de la pépinière de Phylica arborea (environ 3000 plants),
    • production de plants (récolte de graines, germination, mise en pots, etc.),
    • réalisation et coordination des plantations en milieu naturel,
    • prospection des sites de plantation,
    • suivi scientifique des plantations,
    • contrôle et arrachage des repousses d’espèces végétales exotiques sur les chantiers de restauration,
    • participation aux travaux de lutte contre les espèces exotiques végétales,
    • saisie des données de terrain,
    • rédaction des rapports techniques,

    Missions transversales:

    • élaboration collective des plannings,
    • soutien aux actions réalisées dans le cadre des autres thématiques de la Réserve naturelle nationale,
    • organisation et/ou participation aux chantiers participatifs (dépollutions, ramassage de déchets, etc.),
    • rédaction des comptes-rendus mensuels,
    • entretien des locaux à la gestion de la Réserve naturelle nationale,
    • inventaires du matériel,
    • participation aux tâches collectives de la base.

    Avant le départ en mission, la personne recrutée suivra une formation d’environ 10 jours au siège des TAAF à Saint-Pierre de La Réunion. Cette formation permet d’appréhender les éléments de contexte (collectivité des TAAF, présentation des territoires, protocoles mis en œuvre sur le terrain, bases de données, etc.) et de rencontrer l’équipe de la direction de l’Environnement basée au siège des TAAF.

    Direction

    Direction de l’Environnement

    Compétences requises

    • 1) FORMATION:
    • bac+2 minimum,
    • 2) SAVOIR-FAIRE :
    • compétences en arboriculture,
    • expérience dans la gestion d’une pépinière,
    • une expérience dans la réimplantation de plants en milieu naturel serait un réel atout,
    • une expérience en espace naturel protégé serait un atout,
    • connaissance de la flore européenne,
    • bonne condition physique,
    • maitrise des outils informatiques usuels,
    • compétences dans l’utilisation de bases de données et SIG,
    • 3) SAVOIR-ETRE :
    • dynamisme et motivation,
    • sens de l’organisation et rigueur,
    • sens des responsabilités,
    • capacité d’adaptation,
    • bon relationnel au sein d’un groupe,
    • aptitude à travailler en équipe et en autonomie,
    • aptitude à encadrer un groupe et à transmettre un message de sensibilisation à l’environnement.

    Durée de la ou des missions

    16 Mois – entre août 2022 et novembre 2023

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    1 poste à pourvoir sur les îles Kerguelen,

    2 postes à pourvoir sur l’île Amsterdam,

    1 010 euros nets/mois (indemnité de base + indemnité supplémentaire afférente au volontariat de service civique dans les TAAF). Poste nourri et logé.

    Personnel à encadrer

    NA

    Contact

    Pour toute information sur les postes, merci d’adresser un mail sur la boîte reserve.naturelle@taaf.fr .

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse suivante : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE_VSC_PHYLICA_RN_TAAF_NOM_Prénom

     

    Date fin de candidature

    31 Janvier 2022

  • Volontaire pour la gestion de la réserve naturelle des Terres australes françaises - Participation aux inventaires/suivis de la flore et à la lutte contre les espèces exotiques végétales Volontaire service civique NA - Volontaire de service civique (VSC) (loi du 10/03/2010) - Aucune limite d’âge pour candidater - (à partir de 18 ans)

    Ile de la Possession (archipel Crozet), îles Kerguelen, île Amsterdam.

    Volontaire service civique
    NA - Volontaire de service civique (VSC) (loi du 10/03/2010) - Aucune limite d’âge pour candidater - (à partir de 18 ans)

    Domaine(s) d'activités

    Restauration écologique / Ecologie / Arboriculture.

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Ce poste est placé sous l’autorité du préfet, administrateur supérieur, et sous la responsabilité hiérarchique directe du chef du service terrestre de la réserve naturelle des Terres australes françaises.

    Sur le terrain, il est placé sous l’autorité du chef de district, représentant du préfet.

    Éléments de contexte

    Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St Paul et Amsterdam, l’archipel de Crozet, l’archipel de Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses, est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises.

    La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. En son sein, le service terrestre de la réserve naturelle définit et met en place la politique environnementale applicable dans le périmètre de celle-ci à travers la mise œuvre de son plan de gestion.

    Dans ce cadre, la personne recrutée contribuera aux missions de la direction de l’environnement sur le district et participera à la mise en œuvre des protocoles de lutte contre les espèces exotiques végétales, d’inventaires et de suivis sur les communautés végétales et la flore native et introduite.

    Missions

    DESCRIPTION DE LA MISSION :

    Contribution aux missions de la direction de l’environnement sur le district

    • Sensibilisation du personnel du district à la préservation de l’environnement et au statut de Réserve naturelle nationale,
    • Soutien au chef de district sur toutes les thématiques environnementales,
    • Accueil et accompagnement des personnes de passage sur l’île (touristes, marins, passagers du Marion Dufresne, plaisanciers, etc.),
    • Participation aux réunions de service,
    • Participation à la mise en œuvre et suivi des procédures de biosécurité,
    • Participation au suivi environnemental des chantiers,
    • Organisation des événements sur les thématiques environnementales (Fête de la Nature, Journée mondiale des zones humides, etc.),

    Mise en œuvre des protocoles sur le terrain :

    • Contribution à la réalisation des protocoles d’inventaires et d’observatoires pour la flore et les communautés végétales,
    • Contribution à l’organisation et la mise en œuvre des protocoles de lutte et de suivi des espèces exotiques végétales,
    • Réalisation de veille / détection précoce des espèces exotiques végétales sur les bases et en sites isolés,
    • Réalisation des protocoles d’inventaires pour les invertébrés (Kerguelen, Amsterdam),
    • Gestion des transits pédestres et mise en œuvre d’actions visant à limiter l’impact du piétinement sur la végétation
    • Saisie des données de terrain dans la base de données
    • Rédaction des rapports techniques

    Missions transversales:

    • Elaboration collective des plannings,
    • Soutien aux actions réalisées dans le cadre des autres thématiques de la Réserve naturelle,
    • Organisation et/ou participation aux chantiers participatifs (dépollutions, ramassage de déchets, etc.),
    • Rédaction des comptes-rendus mensuels,
    • Entretien des locaux dédiés à la gestion de la Réserve naturelle nationale,
    • Inventaires du matériel,
    • Participation aux tâches collectives de la base.

    Avant le départ en mission, la personne recrutée suivra une formation d’environ 10 jours au siège des TAAF à Saint-Pierre de La Réunion. Cette formation permet d’appréhender les éléments de contexte (collectivité des TAAF, présentation des territoires, protocoles mis en œuvre sur le terrain, bases de données, etc.) et de rencontrer l’équipe de la direction de l’Environnement basée au siège des TAAF.

    Direction

    Direction de l’Environnement

    Compétences requises

    • 1) FORMATION:
    • Bac+2 minimum,
    • 2) SAVOIR FAIRE:
    • - expérience de travail en espace naturel protégé,
    • - bonne connaissance de la flore métropolitaine et européenne,
    • - des connaissances dans la flore subantarctique seraient un atout,
    • - des connaissances en bryologie seraient appréciées,
    • - expérience de terrain dans la mise en œuvre de protocoles de suivi, de cartographie et d’inventaire de la flore et des invertébrés,
    • - expérience de terrain dans la mise en œuvre de protocoles de lutte contre les espèces végétales introduites,
    • - expérience de travaux de restauration écologique,
    • - maitrise des outils informatiques usuels,
    • - des compétences dans l’utilisation de bases de données et SIG seraient un atout,
    • 3) SAVOIR ETRE :
    • - dynamisme et motivation,
    • - sens de l’organisation et rigueur,
    • - sens des responsabilités,
    • - capacité d’adaptation,
    • - bon relationnel au sein d’un groupe,
    • - aptitude à travailler en équipe et en autonomie,
    • - aptitude à encadrer un groupe et à transmettre un message de sensibilisation à l’environnement
    • - bonne condition physique.

    Durée de la ou des missions

    2 Postes à pourvoir sur la période novembre 2022 – décembre 2023 (14 mois) – Crozet / Kerguelen

    1 poste à pourvoir sur la période août 2022 – novembre 2023 (16 mois) – Amsterdam

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Participation aux inventaires/suivis de la flore et à la lutte contre les espèces exotiques végétales (Crozet, Kerguelen, Amsterdam)

    1 poste à pourvoir sur les îles Kerguelen

    1 poste à pourvoir sur l’archipel Crozet

    1 poste à pourvoir sur l’île Amsterdam

     

    1 010 euros nets/mois (indemnité de base + indemnité supplémentaire afférente au volontariat de service civique dans les TAAF). Poste nourri et logé.

    Personnel à encadrer

    NA

    Contact

    Pour toute information sur les postes, merci d’adresser un mail sur la boîte reserve.naturelle@taaf.fr .

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse suivante : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE_VSC_FLORE_RN_TAAF_NOM_Prénom

    Date fin de candidature

    31 Janvier 2022

  • Chargé de conservation des îles Éparses H/F - Volontariat de Service Civique - 6 postes à pourvoir Volontaire service civique Volontariat de Service Civique (VSC) - loi du 10/03/2010) - aucune limite d’âge pour candidater - accessible aux personnes ayant déjà réalisé un engagement de service civique.

    6 Postes à pourvoir sur les îles Éparses (affectation sur l'une des îles pendant 1 an) : 2 à 3 sessions de terrain de 2 à 3 mois environ / Siège des TAAF à Saint-Pierre (La Réunion) : 6 mois (répartis entre les missions de terrain)

    Volontaire service civique
    Volontariat de Service Civique (VSC) - loi du 10/03/2010) - aucune limite d’âge pour candidater - accessible aux personnes ayant déjà réalisé un engagement de service civique.

    Domaine(s) d'activités

    Gestion des espaces naturels protégés

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Ce poste est placé sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des TAAF et sous la responsabilité du directeur de l’Environnement et de son adjointe.

    Sur le terrain, le technicien ou la technicienne est placé(e) sous l’autorité du représentant du Préfet (gendarme en détachement) ou du chef de mission et encadré(e) depuis le siège par la coordinatrice technique.

    Éléments de contexte

    Depuis 2007, les îles Éparses (Europa, Bassas da India, Juan de Nova, Glorieuses et Tromelin) sont rattachées à la collectivité d’outre-mer des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Les TAAF gèrent, entre autres, la Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises, plus grande Réserve naturelle de France (672 000 km2) et récemment inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. La gestion par les TAAF de ces îles aux écosystèmes préservées vise à mettre en place un modèle de gestion similaire à celui développé en zone australe, permettant de concilier le développement d’activités humaines raisonnées et la protection d’un patrimoine naturel d’exception. Ces petits territoires insulaires (42 km2) et en particulier les zones marines qui leurs sont associées (635 000 km2) offrent à la France une position privilégiée pour répondre aux grands enjeux environnementaux.

    La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF dans l’ensemble des districts. Elle assure notamment la mise en œuvre d’une déclinaison locale de la stratégie nationale pour la biodiversité dans chacune des îles Éparses. Ces territoires insulaires bénéficient actuellement de plusieurs documents de gestion en faveur de la préservation de la biodiversité (plan d’action local IFRECOR, plan national d’actions en faveur des tortues marines, plan de gestion du site Ramsar Europa, et jusqu’en juin 2021 plan de gestion du Parc naturel marin des Glorieuses). En 2021, la révision du plan d’action biodiversité des îles Éparses et le classement de la Réserve naturelle nationale de l’archipel des Glorieuses ont permis de renforcer l’engagement du Territoire pour préserver la biodiversité terrestre et marine des îles Éparses.

    Dans ce contexte, le chargé ou la chargée de conservation des îles Eparses recruté(e) aura pour principal objectif de contribuer à mettre en œuvre les opérations inscrites aux documents de gestion de la biodiversité des îles Éparses.

    Missions

    DESCRIPTION DES MISSIONS :

    Connaissances opérationnelles sur la biodiversité

    • Monitoring des paramètres démographiques et biologiques de la faune patrimoniale (oiseaux marins, limicoles, tortues marines, passereaux, reptiles terrestres, crabes, etc.) et de la flore,
    • Soutien ponctuel à des programmes de recherche,
    • Bancarisation et synthèse des données collectées.

    Restauration des écosystèmes

    • Mise en application de mesures de biosécurité,
    • Détection, contrôle et éradication de la flore exotique envahissante,
    • Contribution aux études de faisabilité technique de l’éradication des mammifères exotiques envahissants (rat noir, chèvre domestique, souris grise, chat haret, etc.),
    • Multiplication et plantation d’espèces végétales indigènes,
    • Appui aux activités de dépollution de site et de gestion des déchets.

    Communication et information

    • Rapportage (comptes rendus, notes de synthèse, etc.),
    • Production de supports de communication environnementale (présentations, articles, etc.),
    • Formation / information / sensibilisation à l’environnement auprès des usagers,
    • Suivi et encadrement des activités anthropiques.

    Coordination opérationnelle

    • Soutien à l’organisation logistique des missions de terrain (gestion et entretien du matériel, etc.),
    • Appui à la rédaction/révision des protocoles opérationnels.

    Direction

    Direction de l’Environnement

    Compétences requises

    • 1) FORMATION:
    • Minimum Bac +2 dans le domaine de l’écologie ou de la gestion de l’environnement.
    • 2) SAVOIRS :
    • Ecologue polyvalent : maîtrise des concepts clés d’écologie terrestre et marine,
    • Compétences naturalistes : généraliste,
    • Des connaissances des écosystèmes tropicaux ou des oiseaux marins seraient un plus,
    • Maîtrise des outils de bancarisation / SIG,
    • Maîtrise des outils informatiques usuels.
    • 3) SAVOIR-FAIRE :
    • Expérience de terrain dans la mise en œuvre de protocoles de suivi de la faune et/ou de gestion d’espèces exotiques envahissantes,
    • Sensibilisation et communication auprès de différents publics et usagers,
    • Une expérience de travail en aire protégée serait un plus.
    • 4) SAVOIR-ETRE :
    • Excellent relationnel au sein d’un groupe / aptitude à travailler en autonomie et en équipe,
    • Excellente condition physique / aptitude à travailler en extérieur, en site isolé et dans des conditions climatiques difficiles,
    • Dynamisme et rigueur,
    • Polyvalence / capacité d’adaptation.

    Durée de la ou des missions

    Durée: 1 an (renouvelable 1 an).

    Prise de fonction : entre mars et août 2022

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Base : Temps plein. Les congés sont pris durant les périodes hors missions de terrain.

    Salaire :  1 465 euros net/mois (indemnité de base + indemnité supplémentaire afférente au VSC dans les DOM et TAAF). Poste nourri et logé lors des missions de terrain. Non imposable.

    Conditions : avoir plus de 18 ans, aucune limite d’âge pour candidater.

    Accessible aux personnes ayant déjà réalisé un engagement de service civique.

    Contact

    Pour toute information sur le poste, merci de bien vouloir adresser un mail à Mme Sophie MARINESQUE, chef du service de préservation et de conservation des îles Éparses,  sophie.marinesque@taaf.fr .

     

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Monsieur Le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines (srh@taaf.fr) en indiquant vos disponibilités et en mentionnant en objet du message : CANDIDATURE_VSC_EPARSES_2022_Nom_Prénom.

    Date fin de candidature

    30 Janvier 2022

Vous souhaitez postuler pour un autre corps de métier ?

Vous pouvez tout de même nous transmettre votre candidature spontanée, nous l'étudierons avec attention lors de nouvelles opportunités d'emploi.

Vous devez
prochainement
nous rejoindre

Préparez votre mission dans les Terres australes françaises