Recrutement

Les Terres australes et antarctiques françaises sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Éparses (depuis la loi du 21 février 2007). Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, l’île Juan de Nova, l’île Europa, l’atoll Bassas da India dans le canal du Mozambique, et l’île Tromelin au nord de La Réunion.

Le siège est installé depuis 2000 à Saint-Pierre de la Réunion où il regroupe près de 70 personnes. La direction des affaires administratives et financière est en charge du recrutement pour les postes à pourvoir au siège comme sur les différents districts.

Les districts subantarctiques n’ont pas de population permanente, mais accueillent une présence continue de personnels scientifiques, militaires ou logisticiens. Le personnel est relevé régulièrement pour des missions allant de six mois à un an.

Sont recrutés les chefs de district, les agents de l’environnement, les médecins et infirmiers, les militaires (PARTEX), les personnels contractuels dans des domaines divers  tels que l’environnement, le bâtiment, la restauration et le service, ainsi que les personnels sous le statut de VSC (Volontaire Service Civique).

Nos offres d'emploi

  • Chef de district dans les Terres australes et antarctiques françaises H/F Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public Titulaire de la Fonction Publique Catégorie A ou contractuels

    Localisation sur l’un des districts suivants : - ARCHIPEL CROZET - ÎLES KERGUELEN - ÎLES SAINT PAUL ET AMSTERDAM - LA TERRE ADELIE

    Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public
    Titulaire de la Fonction Publique Catégorie A ou contractuels

    Domaine(s) d'activités

    Élaboration et pilotage des politiques publiques

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises.

    Éléments de contexte

    Les districts forment une micro société en milieu difficile et isolé ; la capacité d’organiser, de dynamiser, de faciliter la vie quotidienne de la base sous tous ses aspects est essentielle.

    L’implication dans le fonctionnement et la cohésion du groupe doit être constante, ce qui suppose une forte capacité à écouter, arbitrer et promouvoir le dialogue, une grande disponibilité et une constante implication personnelle.

    L’effectif des bases est variable selon les périodes de l’année : Crozet de 20 à 50 personnes ; Saint-Paul et Amsterdam de 20 à 40 personnes ; Kerguelen de 50 à 120 personnes ; Terre Adélie de 20 à 120 personnes.

    Le siège des TAAF est situé à Saint-Pierre de La Réunion. Il est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. Dans l’exercice de leurs fonctions, les chefs de district représentent le préfet et sont chargés de coordonner les équipes composant le personnel des bases :

    • personnels militaires assurant la souveraineté et les missions techniques ;
    • personnels civils composant les équipes de chercheurs ;
    • personnels du service médical ;
    • salariés sous contrat avec la collectivité, en charge de la cuisine, des infrastructures ou de la gestion des espaces naturels…

    Le poste de chef de district permet à son titulaire d’acquérir une expérience professionnelle unique, compte tenu de la nature des missions exercées, de leur contexte géographique et humain et de la diversité des personnes et interlocuteurs

     

    Missions

    Le chef de district exerce les attributions de représentant de l’État sur le district.

    A ce titre, il est responsable de l’application de l’ensemble des réglementations relatives aux activités humaines sur les territoires terrestres et maritimes placés sous son autorité. Il a les qualités d’officier d’État civil et de police judiciaire. Il est en outre responsable de la sécurité des personnes et des biens. Dans cette fonction, il est plus particulièrement chargé de gérer et coordonner les activités des services placés sous son autorité, tant dans les domaines de la vie courante d’une base que dans les relations avec l’extérieur (siège, navires de passage …).

    Le chef de district est garant de la cohésion de la mission constituée de l’ensemble des personnes présentes sur base dont il facilite le “vivre-ensemble”.

    A la tête des équipes de terrain placées sous son autorité, le chef de district est responsable de la mise en œuvre de la politique du siège sur le district.

    Il travaille en étroite collaboration avec chacune des directions des services centraux des TAAF et en réfère en première instance au secrétaire général.

    Le classement intégral des sites en réserve naturelle et l’inscription des Terres et mers australes françaises sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO impliquent la participation active du chef de district à la mise en œuvre du plan de gestion de la réserve et des actions prévues par les plans annexes.

     

    Compétences requises

    • CONNAISSANCES TECHNIQUES :
    • Connaître l'environnement professionnel : Niveau Expert requis ;
    • Avoir des compétences juridiques : Niveau expert requis ;
    • Avoir des compétences en informatique - bureautique : Niveau pratique requis ;
    • SAVOIR-FAIRE :
    • Savoir manager : Niveau expert requis ;
    • Savoir appliquer la réglementation : Niveaux expert requis ;
    • Savoir s'organiser : Niveau expert requis ;
    • SAVOIR-ÊTRE :
    • Savoir s'adapter : Niveaux expert requis ;
    • Avoir le sens des relations humaines : Niveau expert requis ;
    • Savoir communiquer : Niveau expert requis.

    Durée de la ou des missions

    – CROZET de mi-juillet 2022 à mi-décembre 2023 ;

    – KERGUELEN de mi-juillet 2022 à mi-décembre 2023 ;

    – SAINT PAUL et AMSTERDAM de mi-juillet 2022 à mi-décembre 2023 ;

    – TERRE ADELIE de mi-octobre 2022 à fin janvier 2024.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Le séjour, d’une durée de 13 mois sur district, se conçoit seul (sans famille), sans possibilité de retour (sauf cas médical grave). Ces postes sont à pourvoir par détachement ou affectation en position normale d’activité (pour les agents titulaires de la fonction publique d’Etat), ou par voie de recrutement contractuel, sur des emplois civils de catégorie A de la fonction publique d’Etat.

    Rémunération : la rémunération du chef de district est exprimée sur la base d’un indice de la fonction publique, par reprise de l’indice détenu dans le corps d’origine du fonctionnaire détaché ou en PNA, ou après négociation individuelle avec le candidat contractuel.

    La rémunération moyenne d’un chef de district se situe entre 4 000 € et 5 000 € mensuels nets de toutes charges (y compris impôts).

    Contact

    Pour plus de renseignements sur la fonction de chef de district, consulter https://taaf.fr/recrutement/chef-de-district/

    Le candidat ou la candidate peut faire part de ses préférences pour un ou plusieurs districts dans sa lettre de motivation étant entendu que la décision finale d’affectation revient aux TAAF.

    Une seule candidature est suffisante pour candidater sur les 4 postes offerts.

    Contact ressources humaines : M. Benoît LUCIDOR – e-mail : benoit.lucidor@taaf.fr

    ou Mme Fabienne BRISBOUT – e-mail : fabienne.brisbout@taaf.fr

     

    Les dossiers de candidature sont à adresser à recrutement.cdd@taaf.fr

    Date fin de candidature

    10 Décembre 2021

  • Gestionnaire achat public H/F Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public B - Classement salarial selon expérience professionnelle

    Siège des TAAF : rue Gabriel Dejean – 97 410 St Pierre de la Réunion

    Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public
    B - Classement salarial selon expérience professionnelle

    Domaine(s) d'activités

    Commande publique

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef du service achat

    Éléments de contexte

    Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St Paul et Amsterdam, l’archipel de Crozet, l’archipel de Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses, est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle des Terres australes françaises.

    Le budget des TAAF est alimenté par des ressources propres à hauteur de 80 % (impôts, taxes de mouillage, droits de pêche, philatélie, tourisme…) et par des subventions ou dotations des ministères des outre-mer, de l’écologie et de l’intérieur. Une grande partie de ce budget est consacrée aux charges d’affrètement de deux navires (Marion Dufresne et L’Astrolabe) qui assurent la desserte maritime des districts. Le Territoire des TAAF est associé à l’Union européenne, en tant que PTOM (pays et territoires d’outre-mer) et bénéficie à ce titre d’un régime spécial, en particulier des financements du FED.

    Le siège est installé depuis 2000 à Saint-Pierre de la Réunion où se situent les services centraux de la collectivité (cabinet, directions de l’environnement, des pêches et des questions maritimes, des services techniques, des affaires administratives et financières, services juridique, médical…) ainsi que le préfet, administrateur supérieur à la tête de la collectivité.

    Sous la responsabilité du Préfet, Administrateur Supérieur et du Secrétaire Général, la Direction des Affaires Administratives et Financières assure la gestion du budget des TAAF. Elle assure également le contrôle de gestion pour l’ensemble des TAAF, par l’intermédiaire d’un chargé de mission dédié. La direction se compose actuellement d’un service du budget et des finances, et d’un service des ressources humaines. Elle est par ailleurs en train de se doter d’un service achat qui aura pour mission principale de centraliser, de sécuriser et de professionnaliser la fonction achat à l’échelle de la collectivité.

    Missions

    Dans ce contexte, la personne recrutée mettra notamment en place des procédures de la commande publique pour assurer un achat performant et sécurisé. Ce poste est placé sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, sous la responsabilité hiérarchique de la Directrice des affaires administratives et financières (DAAF) et du chef du service achat, adjoint à la directrice de la DAAF. Son rôle sera d’assister le chef du service achat dans le pilotage de la stratégie achat, assister et conseiller les services prescripteurs dans la définition des besoins, assurer la gestion des achats de la passation des contrats à l’exécution contractuelle et comptable.

    DESCRIPTION DE LA MISSION :

    Assister le chef du service achat dans le pilotage de la stratégie achat et dans la planification des achats, et notamment:

    • dans la déclinaison opérationnelle de la stratégie achat définie par Monsieur le préfet, recueille et consolide les données achat, calcule et analyse les indicateurs de performance;
    • dans la mise en œuvre de la veille juridique et technologique;
    • dans la mise en œuvre, le déploiement et la mise à jour des cadres, modèles, clauses, cartographie du processus;
    • participer à la montée en compétences des acheteurs et autres acteurs de l’achat;
    • assurer le suivi des contrats en cours, échéance, reconduction, réexamen, rendez-vous;
    • participer au regroupement des besoins en s’appuyant sur la nomenclature et la structure du marché fournisseurs;
    • participer à la planification des consultations;

    Assister et conseiller les services prescripteurs dans la définition des besoins:

    • échanger préalablement avec les opérateurs économiques et assister les prescripteurs en phase de sourçage notamment pour le maintien du principe d’égalité de traitement;
    • assister les prescripteurs dans le cadrage et la définition de leur besoin (conseils sur la structure contractuelle à prévoir, sur les contraintes de procédure)
    • appuyer les prescripteurs dans le réexamen des besoins en cours de contrat, l’évaluation ex-post des prestations ;

     Assurer la gestion des achats de la passation des contrats à l’exécution contractuelle et comptable:

    • élaborer et sécuriser juridiquement les pièces administratives du dossier de consultation, assister les prescripteurs dans l’élaboration des pièces techniques;
    • suivre les consultations en groupement de commande et participer à l’exécution des marchés conclus par le coordonnateur ou les membres;
    • assurer la passation des contrats (publication, dématérialisation, réponses aux questions, finalisation, notification);
    • assister le chef du service achat dans l’analyse de la recevabilité des candidatures et des offres;
    • assister les acheteurs dans la réalisation de l’analyse des candidatures et des offres, vérification des rapports d’analyse;
    • organiser les commissions (CAO, commissions ad hoc);
    • intégrer les contrats de la commande publique conclus au SI finances;
    • rédiger les actes d’exécution des contrats (OS, avenants, mise en demeure…);
    • procéder à la vérification de la régularité fiscale et sociale des titulaires;
    • assurer l’interface administrative entre les titulaires et l’acheteur public;
    • signaler les incidents et participer à leur résolution (litiges, retards, aléas divers).

     

    Direction

    Direction des Affaires administratives et financières (DAAF)

    Compétences requises

    • FORMATION :
    • Diplôme de niveau Bac+2 minimum (BTS, DUT, ...) en gestion, achat et/ou expérience en gestion des procédures et rédaction des contrats de la commande publique.
    • SAVOIR FAIRE :
    • Expérience en passation et exécution des contrats de la commande publique : Maîtrise ;
    • Connaissance du fonctionnement administratif et financier des structures publiques (code des collectivités, code de justice administrative, Code de la commande publique et documents connexes type CCAG, etc.) : Maîtrise ;
    • Connaissance des techniques d’achat et de règlement amiable des litiges (négociation, transaction, systèmes d’acquisition dynamique…) : Pratique ;
    • Expérience en matière de formation et conseils relatifs à la commande publique : Initié ;
    • Maîtrise des outils de gestion budgétaire, bureautiques et informatiques : Maîtrise.
    • SAVOIR ETRE :
    • Sens de l’organisation, rigueur et méthode : Maîtrise ;
    • Curiosité, capacité à l’auto-formation : Pratique ;
    • Pédagogie : Pratique ;
    • Excellentes capacités de synthèse et de rédaction : Maîtrise ;
    • Très bonnes capacités relationnelles et aptitude au travail en équipe : Maîtrise ;
    • Capacité à travailler dans l’urgence : Initié ;
    • Capacité d’adaptation, d’initiative et autonomie : Pratique ;
    • Dynamisme, enthousiasme, motivation : Pratique.

    Durée de la ou des missions

    Prise de fonction souhaitée : 01/01/2022

    Contrat de 24 mois à temps plein, renouvelable

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    NA

    Personnel à encadrer

    NA

    Contact

    Pour tout renseignement sur le poste, merci d’envoyer un mail sur la boîte service-achat@taaf.fr avec copie à fabienne.brisbout@taaf.fr

    Pour candidater sur ce poste, adresser CV + lettre de motivation à lattention de Monsieur le préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises sur :

    srh@taaf.fr  avec copie à service-achat@taaf.fr

    En mentionnant impérativement en objet du message : CDD_GESTION_ACHAT_nom, prénom

     

    Date fin de candidature

    21 Novembre 2021

  • Technicien acheteur H/F Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public B - Classement salarial selon expérience professionnelle

    Siège des TAAF : rue Gabriel Dejean – 97 410 St Pierre de la Réunion

    Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public
    B - Classement salarial selon expérience professionnelle

    Domaine(s) d'activités

    Commande publique

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef du service achat

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses. Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India dans le canal du Mozambique et Tromelin au nord de La Réunion.

    Le siège est installé depuis 2000 à Saint-Pierre de la Réunion où se situent les services centraux de la collectivité (cabinet, directions de l’environnement, des pêches et des questions maritimes, des services techniques, des affaires administratives et financières, services juridique, médical…) ainsi que le préfet, administrateur supérieur à la tête de la collectivité.

    Sous la responsabilité du Préfet, Administrateur Supérieur et du Secrétaire Général, la Direction des Affaires Administratives et Financières assure la gestion du budget des TAAF. Elle assure également le contrôle de gestion pour l’ensemble des TAAF, par l’intermédiaire d’un chargé de mission dédié. La direction se compose actuellement d’un service du budget et des finances, et d’un service des ressources humaines. Elle est par ailleurs en train de se doter d’un service achat qui aura pour mission principale de centraliser, de sécuriser et de professionnaliser la fonction achat à l’échelle de la collectivité.

    Par ailleurs, la Direction des Services Techniques (DST) est le principal acheteur de la collectivité ; elle centralise notamment les achats relatifs à l’approvisionnement logistique des bases, ainsi que les achats transversaux destinés à l’ensemble des directions, opérationnelles et supports.

    Ce poste est placé sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, sous la responsabilité hiérarchique de la Directrice des affaires administratives et financières (DAAF), de son adjoint, chef du service achat et sous l’autorité fonctionnelle du Directeur des services techniques et du chef du service logistique.

    Missions

    La personne recrutée sera chargée d’effectuer les achats transversaux en vue de satisfaire aux besoins des services et de contribuer à la performance des achats en lien avec la politique achats des TAAF (respect des procédures, normes environnementales,..), dans les domaines d’intervention ci-après :

    – Infrastructure,

    – Travaux publics,

    – Soutien de l’homme (EPI, Vêtements, denrées, intendance),

    – Moyens généraux,

    – Informatique et télécommunications,

    – Prestations intellectuelles.

    Missions :

    • Participer à l’élaboration des stratégies d’achats et à la planification des achats;
    • Participer à l’harmonisation des processus et des pratiques d’achat;
    • Conseiller et assister les services prescripteurs dans l’évaluation et la définition du juste besoin;
    • Assurer la veille, le sourçage et le suivi, dont participation aux rendez-vous intermédiaires avec les fournisseurs (aménagement des plans de progrès) et participation aux revues d’évaluation des fournisseurs supervisées par le service achat;
    • Mettre en œuvre et sécuriser les procédures de la commande publique en collaboration avec le chef du service achat;
    • Piloter et suivre l’exécution des achats transversaux;
    • Contribuer à l’organisation de la chaîne d’approvisionnement.

    Activités :

    • Organiser les réunions de cadrage avec les prescripteurs;
    • Définir le planning du processus d’achats (de l’analyse du besoin à la réunion de lancement du marché) avec les prescripteurs, et en garantir la maitrise;
    • Sourcer, dans le cadre des besoins transversaux, et rechercher les fournisseurs dans le cas de consultations non formalisées;
    • en relation avec le prescripteur, rédiger ou optimiser le cahier des charges (cahier des charges technique, analyse du secteur économique, sourçage, critères d’analyse en rapport avec la politique d’achat, analyse de risque…);
    • Rédiger les pièces techniques des marchés transversaux sur la base de la stratégie achats et de la procédure validée par sa hiérarchie;
    • Conseiller et assister le prescripteur sur la méthodologie d’analyse des offres;
    • Le cas échéant, participer à la négociation en collaboration avec le prescripteur et la direction des affaires administratives et financières;
    • Consolider et soumettre à la validation le Rapport d’Analyse des Offres aux prescripteurs et à sa hiérarchie;
    • Préparer et présenter le RAO à la Commission d’Appel d’Offres avec l’appui technique des prescripteurs pour les questions d’ordre technique;
    • Assurer l’exécution administrative et comptable des achats transversaux;
    • Réaliser le reporting sur les marchés dont il a la charge;
    • Suivre les indicateurs de performance des fournisseurs;
    • Assurer une veille règlementaire avec le service achat;
    • Participer à l’élaboration des supports pédagogiques de formation et de sensibilisation des agents des TAAF à l’achat et à la maîtrise des risques de corruption;
    • Participer à la publication des données essentielles.

    Outre les prescripteurs, la personne recrutée sera en relation permanente avec :

    – la Direction des affaires administratives et financières pour la rédaction des cahiers des charges administratives et le respect des procédures,

    – le Service des affaires juridiques et internationales en ce qui concerne les litiges liés au marché dont elle a la charge.

    Direction

    Direction des Affaires administratives et financières (DAAF)

    Compétences requises

    • FORMATION :
    • BTS technique ou achat/logistique
    • Formation Bac +3/4 spécialisée dans les achats
    • Formation Bac +3/4 en gestion/commerce ou administration des entreprises
    • Expérience exigée d’au moins 5 ans sur un poste similaire.
    • SAVOIR FAIRE :
    • Connaître la réglementation en matière de commande publique : maîtrise ;
    • Connaître les différents modes de consultation de prestataires et de fournisseurs (appels d’offres, procédures adaptées, dialogue compétitif…) dans le secteur public : maîtrise ;
    • Savoir analyser des offres à travers une approche de coût complet / coût du cycle de vie : maîtrise ;
    • Maitriser l'usage des outils informatiques (logiciels bureautiques courants) : maîtrise ;
    • Connaître les domaines techniques (infrastructure, travaux publics, soutien de l’homme, moyen généraux, informatique et télécommunications) : pratique ;
    • SAVOIR ETRE :
    • Savoir travailler en équipe ainsi qu'en réseau : maîtrise ;
    • Être force de proposition : pratique ;
    • Curiosité, capacité à l’auto-formation : Pratique ;
    • Faire preuve d'organisation, d'autonomie, de rigueur et de réactivité : maîtrise ;
    • Avoir un sens aigu du relationnel : maîtrise ;
    • Capacité à travailler dans l’urgence : Initié ;

    Durée de la ou des missions

    Prise de fonction souhaitée : 01/01/2022

    Contrat de 24 mois à temps plein, renouvelable

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Déplacements potentiels vers sites de production des fournisseurs (dans le département)

    Personnel à encadrer

    NA

    Contact

    Pour tout renseignement sur le poste, merci d’envoyer un mail sur la boîte service-achat@taaf.fr avec copie à fabienne.brisbout@taaf.fr

    Pour candidater sur ce poste, adresser CV + lettre de motivation à lattention de Monsieur le préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises sur :

    srh@taaf.fr  avec copie à service-achat@taaf.fr

    En mentionnant impérativement en objet du message : CDD_ACHETEUR_nom, prénom

     

    Date fin de candidature

    21 Novembre 2021

  • Poseur de menuiseries aluminium H/F CDD - Agent contractuel de droit public « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Ile d’Amsterdam

    CDD - Agent contractuel de droit public
    « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Domaine(s) d'activités

    Menuiserie aluminium

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses.

    Sur chacun des 5 districts formés par ces territoires, une base permet aux contractuels, scientifiques et militaires de séjourner plusieurs mois. Eprouvées par les conditions climatiques, les infrastructures de ces bases nécessitent des travaux d’entretien, de rénovation ou de construction afin de garantir sécurité et confort à leurs occupants.

    Missions

    Missions:

    Le poseur ou la poseuse de menuiseries Aluminium doit savoir remplacer ou monter dans son intégralité une porte ou une fenêtre dans une ouverture existante ou non, y compris réaliser les travaux d’étaiement et toutes les opérations de calfeutrement, d’étanchéité et de finition. Il ou elle est amené(e) à devoir contrôler, réparer, remplacer et/ou mettre en place des éléments de quincaillerie sur tout type d’ouvertures. Il ou elle devra également être capable de remplacer un vitrage.

    Ainsi, sur le district d’Amsterdam, le poseur ou la poseuse de menuiseries Aluminium aura pour mission principale le remplacement de plusieurs portes et fenêtres existantes par de nouveaux éléments. Les menuiseries seront posées en tunnel, en feuillure ou en applique selon les cas. Une reprise des tableaux sera parfois nécessaire afin de mettre en place les nouvelles menuiseries commandées sur mesure. Il ou elle réalisera ensuite si nécessaire les travaux de finitions.

    Il ou elle devra également réaliser la pose de plusieurs rideaux métalliques à fixer sur de la charpente métallique ou sur de la maçonnerie. Il ou elle devra également réaliser la prise de mesures des menuiseries qui seront à commander pour la mission suivante en vue de leur remplacement.

    Pour cela, il ou elle sera aux ordres du chef d’infrastructures et pourra être aidé par un ouvrier polyvalent ou une ouvrière polyvalente pour la pose des éléments.

    Il ou elle assistera également les autres membres de l’équipe Infrastructures sur les autres travaux prévus dans la programmation (divers corps de métiers).

    Il ou elle participera aux tâches liées à la vie commune sur base et hors base.

    Activités principales:

    • pose et réglage de menuiseries aluminium,
    • installation de rideaux aluminium motorisés,
    • calfeutrement et étanchéité,
    • pose et/ou remplacement de serrures et quincaillerie.

     

     

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • - Capacité à travailler en site isolé et en autonomie
    • - Maîtrise des règles de l’art (normes et DTU) ;
    • - Préparer son chantier ;
    • - Prises de mesures, d’aplomb et de niveau ;
    • - Réaliser des travaux de finitions ;
    • - Permis B exigé, la conduite d’engins est un plus ;
    • - Disponibilité, polyvalence, rigueur, organisation ;
    • - Capacité à travailler en équipe, grande faculté d’adaptation.
    • Expérience souhaitée d’au moins 5 ans dans la spécialité.
    • Rémunération brute de 2247 à 2942 euros, variable selon l'expérience professionnelle et les missions déjà effectuée.

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant par 14 jours de confinement le 4 mars 2022,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Grande aptitude à la vie en collectivité et en milieu confiné et très isolé.

    Rythme de travail irrégulier car soumis aux conditions climatiques changeantes.

    Recrutement exigeant, étalé sur plusieurs mois.

    Personnel à encadrer

    Aucun.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE POSEUR DE MENUISERIES ALUMINIUM / NOM Prénom ?

    Merci de vous adresser par mél à Etienne BARBOT, directeur adjoint des services techniques, (etienne.barbot@taaf.fr) ou Antony CLAVEAU, responsable des infrastructures, (antony.claveau@taaf.fr).

    Date fin de candidature

    07 Novembre 2021

  • Poseur de sol souple H/F CDD - Agent contractuel de droit public « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Archipel Crozet

    CDD - Agent contractuel de droit public
    « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Domaine(s) d'activités

    Pose de sol souple

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses.

    Sur chacun des 5 districts formés par ces territoires, une base permet aux contractuels, scientifiques et militaires de séjourner plusieurs mois. Eprouvées par les conditions climatiques, les infrastructures de ces bases nécessitent des travaux d’entretien, de rénovation ou de construction afin de garantir sécurité et confort à leurs occupants.

    Missions

    Missions:

    Sur le district de Crozet, le poseur ou la poseuse de sol souple aura pour mission principale le remplacement du sol existant (170m²) sur le bâtiment hôpital.

    Pour cela, il ou elle sera aux ordres du chef d’infrastructures et pourra être aidé par un ouvrier polyvalent ou une ouvrière polyvalente pour les travaux le nécessitant.

    Il ou elle assistera également les autres membres de l’équipe Infrastructures sur les autres travaux prévus dans la programmation (divers corps de métiers).

     

    Il ou elle participera aux tâches liées à la vie commune sur base et hors base.

     

    Activités principales:

    • réalisation de ragréage,
    • pose de sol souple,
    • remontées en plinthes,
    • soudure à chaud entre lés,
    • pose de PVC mural.

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • - Capacité à travailler en site isolé et en autonomie ;
    • - Maîtrise des règles de l’art (normes et DTU) ;
    • - Maîtriser les techniques de marouflage, d’encollage, coupe des revêtements, pose des revêtements souples et soudage.
    • - Préparer une surface de pose;
    • - Couper des matériaux de revêtements et de finition;
    • - Découper et fixer les plinthes et les barres de seuil ;
    • - Réaliser des raccords ;
    • - Réaliser des remontées de plinthes ;
    • - Collage de sol souple ;
    • - Préparer et poser un revêtement mural ;
    • - Permis B exigé, la conduite d’engins est un plus ;
    • - Disponibilité, polyvalence, rigueur, organisation ;
    • - Capacité à travailler en équipe ;
    • - Grande faculté d’adaptation.
    • Expérience souhaitée d’au moins 5 ans dans la spécialité.
    • Rémunération brute de 2247 à 2942 euros, variable selon l'expérience professionnelle et les missions déjà effectuée.

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant par 14 jours de confinement le 4 mars 2022,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Grande aptitude à la vie en collectivité et en milieu confiné et très isolé.

    Rythme de travail irrégulier car soumis aux conditions climatiques changeantes.

    Recrutement exigeant, étalé sur plusieurs mois.

    Personnel à encadrer

    Aucun.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE POSEUR DE SOL SOUPLE NOM Prénom

    Merci de vous adresser par mél à Etienne BARBOT, directeur adjoint des services techniques, (etienne.barbot@taaf.fr) ou Antony CLAVEAU, responsable des infrastructures, (antony.claveau@taaf.fr).

    Date fin de candidature

    07 Novembre 2021

  • Plaquiste / plafiste H/F CDD - Agent contractuel de droit public « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Archipel Crozet

    CDD - Agent contractuel de droit public
    « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Domaine(s) d'activités

    Cloisons, plafonds

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses.

    Sur chacun des 5 districts formés par ces territoires, une base permet aux contractuels, scientifiques et militaires de séjourner plusieurs mois. Eprouvées par les conditions climatiques, les infrastructures de ces bases nécessitent des travaux d’entretien, de rénovation ou de construction afin de garantir sécurité et confort à leurs occupants.

     

    Le ou la plaquiste/plafiste intervient dans l’aménagement, l’isolation et la décoration des espaces intérieurs d’un bâtiment. Il ou elle peut agencer des bureaux (séparation avec des cloisons), corriger les caractéristiques géométriques ou phoniques d’une pièce, etc.

    Le ou la plaquiste/plafiste a pour rôle de poser des cloisons et des faux plafonds. Il ou elle monte sur différentes surfaces (sol, mur ou plafond) des plaques préfabriquées (en bois, métal, plastique, plâtre, cloisons alvéolaires, etc.). Puis il ou elle les enduit, les lisse et les jointe. Il ou elle est également chargé(e) de l’isolation (thermique et phonique) et du passage des gaines techniques.

    Missions

    Missions:

    Sur le district de Crozet, le ou la plaquiste/plafiste aura pour mission principale la réfection de l’hôpital et le réaménagement d’anciens bureaux avec la pose de cloisons de séparation, de cloisons de doublage et de plafonds modulaires.

     

    Pour cela, il ou elle sera aux ordres du chef d’infrastructures et pourra être aidé par un ouvrier polyvalent ou une ouvrière polyvalente pour la pose des éléments.

     

    Il ou elle assistera également les autres membres de l’équipe Infrastructures sur les autres travaux prévus dans la programmation (divers corps de métiers).

    Il ou elle participera aux tâches liées à la vie commune sur base et hors base.

    Activités principales:

    • Pose de cloisons et plafonds modulaires;
    • Application d’enduit, de bandes à joints,
    • Mise en place d’isolant;

    Réaliser les finitions.

     

     

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • - Capacité à travailler en site isolé et en autonomie
    • - Maîtrise des règles de l’art (normes et DTU) ;
    • - Préparer son chantier ;
    • - Prises de mesures, d’aplomb et de niveau ;
    • - Maîtriser les techniques de pose de cloisons de séparation, de cloisons de doublage ;
    • - Maîtriser les techniques de poses d’un plafond modulaire ;
    • - Réaliser des travaux de finitions ;
    • - Permis B exigé, la conduite d’engins est un plus ;
    • - Disponibilité, polyvalence, rigueur, organisation ;
    • - Capacité à travailler en équipe, grande faculté d’adaptation.
    • Expérience souhaitée d’au moins 5 ans dans la spécialité.
    • Rémunération brute de 2247 à 2942 euros, variable selon l'expérience professionnelle et les missions déjà effectuée.

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant par 14 jours de confinement le 4 mars 2022,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Grande aptitude à la vie en collectivité et en milieu confiné et très isolé.

    Rythme de travail irrégulier car soumis aux conditions climatiques changeantes.

    Recrutement exigeant, étalé sur plusieurs mois.

    Personnel à encadrer

    Aucun.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE PLAQUISTE-PLAFISTE NOM Prénom .

    Merci de vous adresser par mél à Etienne BARBOT, directeur adjoint des services techniques, (etienne.barbot@taaf.fr) ou Antony CLAVEAU, responsable des infrastructures, (antony.claveau@taaf.fr).

    Date fin de candidature

    07 Novembre 2021

  • Menuisier bois H/F CDD - Agent contractuel de droit public « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail ou des TAAF

    Archipel Crozet, îles Kerguelen ou Amsterdam

    CDD - Agent contractuel de droit public
    « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail ou des TAAF

    Domaine(s) d'activités

    Menuiserie.

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses.

    Sur chacun des 5 districts formés par ces territoires, une base permet aux contractuels, scientifiques et militaires de séjourner plusieurs mois. Eprouvées par les conditions climatiques, les infrastructures de ces bases nécessitent des travaux d’entretien, de rénovation ou de construction afin de garantir sécurité et confort à leurs occupants.

    Ainsi, sur les 3 districts austraux, le menuisier ou la menuisière conçoit, fabrique et pose des aménagements extérieurs (fenêtres, portes, etc.) ou intérieurs (escaliers, portes, placards, cloisons, mobiliers etc.). Spécialiste du bois, le menuisier ou la menuisière travaille aussi avec du PVC, du lamellé-collé, des panneaux de fibres et de l’aluminium.

    Le menuisier ou la menuisière conçoit les éléments de menuiserie sur mesure. Il ou elle travaille à son bureau pour tracer les plans, à l’atelier pour le façonnage des ouvrages et sur le chantier pour leur pose.

    Le menuisier ou la menuisière bois utilise des machines de découpe et d’assemblage, mais aussi des outils plus traditionnels (scie, perceuse, visseuse, fraiseuse, etc.). Il ou elle se charge de leur vitrage et de leurs fermetures.

    Il ou elle participera aux tâches liées à la vie commune sur base et hors base.

    Missions

    Le menuisier ou la menuisière travaille essentiellement sur mesure mais il ou elle est également amené(e) à installer des éléments fabriqués en série. De la prise de mesures pour l’installation au contrôle d’étanchéité, ses tâches sont multiples :

     

    • mesure des emplacements où doivent se loger les agencements en menuiserie ;
    • dessin des plans ;
    • découpe, assemblage et montage des éléments de menuiserie ;
    • réalisation de l’étanchéité du support et du châssis ;
    • pose du vitrage ;
    • serrurerie des portes et fenêtres ;
    • contrôle des éléments de serrurerie, de l’étanchéité et de l’isolation.
    • reprise des tableaux pour la mise en place des nouvelles menuiseries aluminium commandées sur mesure ;
    • travaux de finition si nécessaire.
    • prise de mesures des menuiseries aluminium à commander pour la mission suivante en vue de leur remplacement.

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • Le menuisier ou la menuisière doit faire preuve de connaissances en matière de :
    • - dessin et lecture des plans de menuiserie et de bâtiment ;
    • - géométrie, calcul, serrurerie ;
    • - normes d’isolation phonique et d’étanchéité.
    • Minutieux et inventif, il ou elle est également prudent (les machines sont dangereuses) et respectueux des règles et consignes de sécurité.
    • Il ou elle a le goût du travail bien fait.
    • Expérience exigée d’au moins 5 ans dans la spécialité.
    • Rémunération brute de 2247 à 2942 euros, variable selon l'expérience professionnelle et les missions déjà effectuée.

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant par 1 journée de formation le 3 mars 2022,

    puis 14 jours de confinement le 4 mars 2022,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Grande aptitude à la vie en collectivité et en milieu confiné et très isolé.

    Rythme de travail irrégulier car soumis aux conditions climatiques changeantes.

    Recrutement exigeant et étalé sur plusieurs mois.

    Personnel à encadrer

    Aucun.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et c.v. détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE MENUISIER BOIS H/F NOM Prénom .

    Pour toute information sur le poste, merci de vous adresser par mél à Etienne BARBOT, directeur adjoint des services techniques , (etienne.barbot@taaf.fr) ou Antony CLAVEAU, responsable des infrastructures, (antony.claveau@taaf.fr).

    Date fin de candidature

    07 Novembre 2021

  • Développeur - Géomaticien H / F Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public B (ou équivalent) (Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public)

    Siège des TAAF : Rue Gabriel Dejean – 97410 Saint Pierre, La Réunion

    Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public
    B (ou équivalent) (Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public)

    Domaine(s) d'activités

    Gestion de bases de données géographiques

    Développement web et applications

    Système d’information sur la biodiversité (SIB)

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef du service terrestre de la réserve naturelle des Terres australes françaises.

    Éléments de contexte

    L’administration supérieure des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St Paul et Amsterdam, l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, la terre Adélie et les îles Eparses, est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises et de la réserve naturelle nationale de l’archipel des Glorieuses.

     

    La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts et de la gestion des espaces protégés. Elle s’appuie pour cela sur de nombreuses données collectées par les agents sur le terrain puis stockées dans des bases de données relationnelles dans le but d’archiver les connaissances, de suivre la fréquentation des sites, de quantifier et qualifier les différentes actions de gestion des réserves naturelles.

     

    Les TAAF ont également engagé la création d’un observatoire territorial de la biodiversité. Les données permettent d’alimenter les indicateurs de cet observatoire.

     

    Ce poste est placé sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, et sous la responsabilité hiérarchique directe du chef du service terrestre de la réserve naturelle des Terres australes françaises. Des évolutions d’organisation de la direction sont susceptibles de modifier le service de rattachement.

    Missions

    Dans le cadre de ses activités, la personne recrutée travaillera avec l’ensemble des services de la direction de l’environnement. Elle aura pour principales missions :

     

     Administration des serveurs des bases de données

    • Administration système des serveurs sous Linux

     

    Base de données et développement

    • Déploiement de l’outil GeoNature
    • Développement de nouveaux modules GeoNature adaptés aux protocoles de suivis de la biodiversité pour les agents de terrains (saisie et consultation des données)
    • Développement d’une solution de saisie de données sur tablettes adaptée au terrain (ODK, QField)
    • Mise en place des tableaux de bord de suivi des indicateurs de gestion
    • Appui au développement et à la maintenance du système d’informations sur la biodiversité (SIB) des TAAF

     

    SIG / Cartographie / Formation

    • Soutien et appui technique en cartographie et analyse de données
    • Formation des agents de terrain sur le système d’information sur la biodiversité des TAAF (bases de données naturalistes, outils géomatiques, applications, etc.)
    • Productions cartographiques en fonction des besoins de la direction de l’environnement principalement, des autres directions de façon plus ponctuelle.

    Direction

    Direction de l’Environnement

    Compétences requises

    • Au minimum Bac +3 en informatique / SIB ou équivalent
    • SAVOIR FAIRE
    • - Expérience souhaitable en administration de serveurs Linux,
    • - BDD : PostgreSQL / PostGIS – SQL - SIG : QGIS,
    • - ETL : la connaissance de FME est un plus,
    • - Langages de programmation : Angular, Javascript, Typescript, Python,
    • - Framework : Flask, Bootstrap, Leaflet ou OpenLayers SAVOIR ETRE,
    • - Dynamisme, motivation et rigueur,
    • - Capacité d’adaptation, d’initiative et autonomie,
    • - Sens de l’organisation,
    • - Esprit de synthèse et bonnes qualités rédactionnelles,
    • - Aptitude à travailler en équipe et en autonomie,
    • - Fort intérêt pour la préservation de l’environnement.

    Durée de la ou des missions

    24 mois (renouvelable)

    Prise de poste : 3° trimestre 2021

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Classement salarial déterminé sur la base des fonctions occupées, des qualifications/diplômes détenus, et de l’expérience professionnelle dans les domaines objets du recrutement.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE_DEV_SIB, NOM, Prénom ?

    Pour toute information sur le poste, envoyer un mail à reserve.naturelle@taaf.fr

    Date fin de candidature

    30 Octobre 2021

  • Technicien «contribution au suivi et à la gestion des mammifères introduits » - Projet « Restauration des écosystèmes insulaires de l’océan Indien » (RECI) - îles Eparses H/F Volontaire service civique

    Basé au siège des TAAF à Saint-Pierre (La Réunion) environ 6 mois (répartis entre les missions de terrain) Iles Eparses : 2 à 3 sessions de terrain de 2 à 3 mois environ selon la faisabilité des opérations et des moyens logistiques.

    Volontaire service civique

    Domaine(s) d'activités

    Ecologie et gestion de l’environnement

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Ce poste est placé sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des TAAF et sous la responsabilité de la coordinatrice RECI.

    La mission est encadrée par le Chargé d’études « suivi et gestion des mammifères introduits » des îles Eparses.

    Sur le terrain, la personne recrutée est placée sous l’autorité du représentant du Préfet (gendarme en détachement) ou du chef de mission.

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises ont été créées par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St-Paul et Amsterdam, l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses, est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur.

    Depuis 2007, les îles Eparses (Europa, Bassas da India, Juan de Nova, Glorieuses et Tromelin) sont rattachées à la collectivité d’outre-mer des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Les TAAF se sont vu confier la gestion de ces îles tropicales quasi-vierges afin d’y mettre progressivement en place un modèle de gestion similaire à celui qu’elles développent en zone australe, soit un modèle permettant de concilier le développement d’activités humaines raisonnées et la protection d’un patrimoine naturel d’exception. Ces petits territoires insulaires (43 km2) et en particulier les zones marines qui leurs sont associées (640 000 km2) offrent à la France une position privilégiée pour répondre aux grands enjeux environnementaux.

    La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. Elle assure notamment la mise en œuvre d’une déclinaison locale de la stratégie nationale pour la biodiversité sur chacune des îles Eparses. Ces territoires insulaires bénéficient actuellement d’un document de gestion en faveur de la préservation de la biodiversité (plan d’action biodiversité des îles Eparses) et d’outils de protection (site Ramsar d’Europa, Réserve naturelle nationale des Glorieuses) permettant de renforcer l’engagement de la collectivité pour préserver la biodiversité terrestre et marine des îles Eparses.

    Dans ce contexte, des populations de mammifères exotiques envahissants (Rat noir, Souris grise, Chat haret, Chèvre maronne ou encore Musaraigne musquée) sont établies sur les îles Eparses où elles génèrent des impacts négatifs typiques sur la flore et la faune native. Ces espèces menacent, à court terme, le maintien des communautés natives d’oiseaux marins, d’arthropodes et de reptiles. La disparition de ces derniers bouleverserait profondément le fonctionnement des écosystèmes des îles. La mise en place de programmes de gestion de ces espèces est aujourd’hui considérée comme la meilleure stratégie pour enrayer le déclin en cours de la biodiversité de ces îles. Ces actions sont notamment inscrites parmi les priorités du plan d’action biodiversité des îles Eparses (PAB).

     

    Le 11e Fonds européen de développement pour les Pays et territoires d’outre-mer de la région océan Indien, à travers le projet « RECI » (Restauration des écosystèmes insulaires de l’océan Indien), vise, sur la période 2019-2023, à renforcer les compétences régionales en matière de suivi des écosystèmes, d’éradication des mammifères introduits, de mise en œuvre de mesures de biosécurité. Ce projet devrait, entre autres, permettre d’importantes avancées en matière de gestion des mammifères introduits sur les différentes îles Eparses. Les TAAF, par l’intermédiaire de l’AFD (Agence Française de Développement), agissant comme organisme délégué de la Commission européenne, se chargent de la mise en œuvre du projet.

    Dans ce contexte, la personne recrutée aura pour principal objectif de contribuer à mettre en œuvre les opérations liées au programme RECI et à la gestion des mammifères introduits dans les îles Eparses.

    Missions

    Contribution au renforcement des connaissances sur la biodiversité

    • Monitoring des paramètres démographiques et biologiques de la faune exotique
    • Application des mesures de gestion liées aux problématiques des mammifères exotiques envahissants
    • Bancarisation et synthèse des données collectées

    Contribution à la restauration des écosystèmes

    • Mise en œuvre des actions de suivi, de contrôle ou d’éradication des populations de mammifères exotiques envahissants dans les îles validées sur la durée du projet RECI et dans le cadre du PAB (Rat noir, Chèvre marronne, Souris grise, Chat haret, Musaraigne musquée, etc.)
    • Contribution aux études de faisabilité techniques de l’éradication des mammifères exotiques envahissants
    • Application de mesures de biosécurité

    Communication et information

    • Rapportage (comptes rendus, notes de synthèse, etc.)
    • Formation / information / sensibilisation à l’environnement auprès des usagers

     

    Contribution à la coordination opérationnelle

    • Soutien à l’organisation logistique des missions de terrain (gestion et entretien du matériel, etc.)
    • Appui à la rédaction/révision des protocoles opérationnels de gestion des mammifères exotiques envahissants

     

    Ces travaux, en particulier les opérations de terrain, sont réalisés en collaboration étroite avec les agents environnement déployés à l’année sur les îles Eparses pour la mise en œuvre du plan d’action biodiversité.

    Direction

    Direction de l’environnement.

    Compétences requises

    • 1) Savoirs
    • A) Ecologue :
    • maîtrise des concepts de gestion des mammifères exotiques envahissants,
    • maîtrise des concepts clés d’écologie terrestre et marine.
    • B) Compétences naturalistes :
    • mammifères introduits et faunistique de manière générale,
    • des connaissances en zones tropicales seraient un plus.
    • Maîtrise des outils de bancarisation / SIG.
    • Maîtrise des outils informatiques usuels.
    • Titulaire du permis de chasser et d’un agrément piégeur.
    • 2) Savoir-faire
    • Expérience de terrain dans la mise en œuvre de protocoles de suivi de la faune et / ou de gestion d’espèces exotiques envahissantes.
    • Utilisation de pièges (cage-pièges, pièges à lacet, collets, etc.).
    • Sensibilisation et communication auprès de différents publics et usagers.
    • Expérience de travail en aire protégée.
    • 3) Savoir-être
    • Excellent relationnel au sein d’un groupe, aptitude à travailler en autonomie et en équipe.
    • Excellente condition physique, aptitude à travailler en extérieur, en site isolé et dans des conditions climatiques difficiles.
    • Dynamisme et rigueur.
    • Polyvalence, capacité d’adaptation.
    • 4) Formation :
    • Minimum Bac +2 dans le domaine de l’écologie ou de la gestion de l’environnement.
    • 5) Conditions de travail:
    • Temps plein.
    • Indemnité : 1 465 euros net/mois (indemnité de base + indemnité supplémentaire afférente au VSC dans les DOM et TAAF).
    • Poste nourri et logé lors des missions de terrain.
    • Non imposable.

    Durée de la ou des missions

    Durée du contrat: 1 an (renouvelable 1 an).

    Prise de fonction: 3° trimestre 2021.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Aucune limite d’âge pour candidater

    Accessible aux personnes ayant déjà réalisé un engagement de service civique (moins de 24 mois cumulés).

    Les congés sont pris durant les périodes hors missions de terrain.

    Les missions de terrain impliquent de travailler et de vivre sur des sites isolés sur des périodes allant de 2 à 3 mois environ.

     

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Monsieur Le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines (srh@taaf.fr) en indiquant vos disponibilités et en mentionnant en objet du message : VSC_MAM-INTRO_EPARSES_2021_Nom_Prénom.

    Date fin de candidature

    30 Octobre 2021

  • Responsable technique Programme « Restauration des écosystèmes insulaires de l’océan Indien » (RECI) 11e FED PTOM région océan Indien H/F Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public A (Titulaire de la fonction publique en détachement sur contrat ou agent contractuel non titulaire de la fonction publique)

    Siège des TAAF : Rue Gabriel Dejean – 97410 Saint Pierre, La Réunion

    Agent titulaire de la fonction publique par voie de détachement sur contrat, ou CDD – Agent contractuel de droit public
    A (Titulaire de la fonction publique en détachement sur contrat ou agent contractuel non titulaire de la fonction publique)

    Domaine(s) d'activités

    Restauration écologique / Gestion des mammifères introduits

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Coordonnatrice du projet RECI.

    Éléments de contexte

    Créées par la loi n° 55-1052 du 6 août, les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont un territoire d’outre-mer mentionné à l’article 72-3 de la Constitution, dans le titre XII « Des collectivités territoriales ». Ce territoire est une collectivité à statut particulier, régi par une clause de compétence générale : les principes de spécialité législative et d’autonomie administrative et financière s’appliquent. La version actuelle de son statut résulte des modifications apportées par la loi n°2007-224 du 21 février 2007, qui lui rattache son cinquième district actuel et fixe ses missions, et du décret n°2008-919 du 11 septembre 2008 pris pour l’application du statut des Terres australes et antarctiques françaises. Son siège se situe depuis 2000 à Saint-Pierre de La Réunion. Les TAAF sont placées sous l’autorité d’un administrateur supérieur, relevant depuis 2005 du corps des préfets, dont les pouvoirs sont précisés par la loi du 6 août 1955 et par son décret d’application du 11 septembre 2008. Le préfet est à la fois le représentant de l’État dans la circonscription administrative et l’exécutif du Territoire. Il se fait représenter dans chacun des districts par un chef de district.

    En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également gestionnaire de la réserve naturelle des Terres australes françaises. Au sein du Territoire, la Direction de l’Environnement (DE) est plus particulièrement chargée de la mise en œuvre de la politique environnementale sur l’ensemble des districts.

     

    Les espèces exotiques envahissantes sont reconnues au niveau international comme étant une des principales menaces qui pèsent sur la biodiversité, en particulier pour les espaces insulaires. Dans les écosystèmes préservés des TAAF, les espèces exotiques envahissantes animales ou végétales menacent les populations d’espèces d’oiseaux marins, d’invertébrés ou la flore indigène.

     

    En réponse à ces enjeux, le projet RECI « Restauration des écosystèmes de l’océan Indien » vise à lutter contre l’impact des mammifères introduits dans les îles Eparses (Tromelin, Glorieuses, Juan de Nova, Europa), les îles Australes (Crozet, Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam) et l’îlot M’bouzi à Mayotte. Les sites pilotes sur lesquels se déroulent les principales actions RECI sont l’île Amsterdam dans les Australes, l’île Europa dans les Eparses et l’îlot M’Bouzi à Mayotte.

    Le projet est mis en œuvre pour une durée de 5 ans (2019-2024) en partenariat avec l’association des Naturalistes de Mayotte, et bénéficie de l’accompagnement et du soutien financier de l’Union européenne, via les fonds délégués à l’Agence française de développement (AFD), et de la Préfecture de Mayotte.

    Le projet RECI s’articule autour de 3 axes de travail :

    1. le renforcement de la surveillance et de l’observation des écosystèmes;
    2. la planification opérationnelle et l’élimination des mammifères introduits sur les sites pilotes;
    3. la mise en place ou le renforcement de stratégies de biosécurité.

     

    Dans ce contexte, la personne travaillera sous la responsabilité hiérarchique directe de la coordinatrice du projet, en lien étroit avec le reste de l’équipe du programme (7 personnes), notamment les 2 chargés d’études « suivi et gestion des mammifères introduits », et avec les services de la direction de l’environnement.

    Ce poste est placé sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises.

    Missions

    En collaboration étroite avec la coordinatrice du projet, le responsable technique RECI sera chargé de :

    1. La supervision de la stratégie d’acquisition des connaissances du projet RECI :
    – Définition et suivi du monitoring environnemental pré et post-opérations de restauration ;
    – Synthèse et analyse des données ;

    2. La production des études de faisabilité et des plans opérationnels d’éradication des mammifères exotiques envahissants :
    – Animation du processus d’élaboration de ces documents avec les partenaires internes (direction des services techniques, direction de la pêche et des questions maritimes, service des affaires juridiques et internationales, service médical) et externes (comité scientifique et technique RECI, conseil scientifique de la réserve des terres australes, direction générale de la prévention des risques, etc.) ;
    – Prise en compte des contraintes notamment réglementaires, logistiques, de gestion des risques et de communication ;
    – Consolidation des documents ;

    3. L’encadrement technique et logistique de la mise en œuvre des opérations d’éradication :
    – Planification des opérations ;
    – En lien avec les autres directions des TAAF et les prestataires, organisation des opérations : acquisition du matériel, contractualisation des prestataires, acheminement, stockage et installation du matériel, acheminement et logement des équipes ;
    – En lien plus particulièrement avec le chef de district de l’île Amsterdam, conduite des opérations sur le terrain avec coordination quotidienne de l’équipe de terrain, suivi journalier de l’avancée des actions, adaptation aux conditions climatiques et aux aléas techniques, communication aux usagers de la base ;

    4. La contribution à l’élaboration de la stratégie de biosécurité des TAAF et à sa mise en œuvre dans les sites pilotes RECI ;

    5. La contribution aux réunions, aux rapports annuels et semestriels, aux plans de travail et budgets annuels, aux instances de gouvernance (COTECH et COPIL) dans l’objectif d’atteindre les cibles RECI attendues ;

    6. La participation à la valorisation des actions du projet RECI avec l’animation des partenariats scientifiques et techniques, l’organisation et l’animation d’ateliers scientifiques.

    Direction

    Direction de l’Environnement (DE)

    Compétences requises

    • SAVOIR FAIRE
    • Formations (Bac +5) et expériences (5 ans minimum) :
    • - en environnement (écologie, conservation, sciences de l’environnement, etc. ;
    • - avec une forte composante gestion logistique/programmiste.
    • Expérience exigée dans la mise en œuvre de projets sur la thématique des espèces animales introduites et la gestion d’espaces protégés ;
    • Expérience exigée dans la mise en œuvre de projets avec des aspects logistiques importants ;
    • Expérience en matière d’élaboration, de mise en œuvre et/ou d’évaluation de protocoles de gestion d’une ou plusieurs espèce(s) animale(s) exotique(s) ;
    • Capacités d’analyse de données écologiques (compétences SIG/analyse statistiques) ;
    • Savoir rendre compte (compétences rédactionnelles et esprit de synthèse) ;
    • Expérience dans l’encadrement d’équipe ;
    • Connaissance en matière d’organisation hiérarchique d’une équipe ;
    • Expérience de terrain en site isolé (une expérience préalable dans les TAAF serait un atout) ;
    • Maitrise de l’anglais ;
    • Maitrise des outils informatiques usuels.
    • SAVOIR ETRE
    • Sens des responsabilités, loyauté ;
    • Sens aigu de l’organisation et de la planification ;
    • Dynamisme, motivation et rigueur ;
    • Excellentes capacités relationnelles, d’animation et de gestion d’équipe ;
    • Capacité d’adaptation, d’initiative et autonomie ;
    • Capacité d’analyse et réactivité en cas de contraintes techniques et d’imprévus.
    • Rémunération:
    • Classement salarial déterminé sur la base des fonctions occupées, des qualifications/diplômes détenus, et de l’expérience professionnelle dans les domaines objets du recrutement.

    Durée de la ou des missions

    CDD de projet de 2 ans à temps plein.

    Date de début du contrat : fin 2021.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Selon besoins, missions en site isolé de 1 à 3 mois par an.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’intention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse suivante : srh@taaf.fr, avec copie à l’adresse recrutement.environnement@taaf.re, en mentionnant impérativement en objet du message : CDD_SCIENCE_RECI, nom, prénom

    CONTACTS – RENSEIGNEMENTS SUR LE POSTE :

    Les demandes de renseignements sont à adresser à la direction de l’environnement à l’adresse suivante : recrutement.environnement@taaf.re

     

    Date fin de candidature

    30 Octobre 2021

  • Chef d’équipe TCE (Tous Corps d’Etat) H/F CDD - Agent contractuel de droit public « Agent de Maîtrise » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Archipel Crozet, îles Kerguelen ou Amsterdam

    CDD - Agent contractuel de droit public
    « Agent de Maîtrise » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Domaine(s) d'activités

    Gros œuvre et second œuvre.

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre).

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses.

    Sur chacun des 5 districts formés par ces territoires, une base permet aux contractuels, scientifiques et militaires de séjourner plusieurs mois. Eprouvées par les conditions climatiques, les infrastructures de ces bases nécessitent des travaux d’entretien, de rénovation ou de construction afin de garantir sécurité et confort à leurs occupants.

    Ainsi, sur les districts de Crozet, Kerguelen ou Amqterdam, le chef ou la cheffe d’équipe TCE travaille sous la responsabilité du chef  ou de la cheffe des infrastructures et est en mesure d’encadrer des travaux aussi bien de gros œuvre (maçonnerie, VRD, construction métallique…) que de second œuvre (carrelage, menuiserie, peinture, métallerie…). Il ou elle encadre une équipe d’ouvriers, qu’il ou elle doit animer et conduire sur des chantiers de bâtiment ou de travaux publics. Sa responsabilité est à la fois managériale et technique.

    Pour les activités techniques, il ou elle est amené à prendre toutes les initiatives nécessaires à l’organisation et la réalisation technique des tâches à effectuer par son équipe selon les directives du chef ou de la cheffe de chantier. Il ou elle a la responsabilité de préparer le chantier, organiser les postes de travail, assurer le suivi des travaux et rendre compte de l’avancée des travaux au chef ou à la cheffe des infrastructures. A la fin du chantier, il ou elle assiste à la réception des travaux et veille à la remise en état des abords du chantier.

    Pour les activités d’encadrement, il ou elle assure la liaison avec le chef de chantier, conseille son équipe, veille à tenir les délais impartis, à assurer la qualité du travail et respecter la réglementation et les consignes de sécurité.

    Il ou elle participera aux tâches liées à la vie commune sur base et hors base.

    Missions

    A partir des directives du chef ou de la cheffe des infrastructures, le chef ou la cheffe d’équipe TCE doit :

    • organiser sur le terrain le travail de son équipe ;
    • répartir le travail ;
    • contrôler la réalisation correcte des tâches dont il ou elle a la responsabilité ;
    • animer et motiver les membres de son équipe ;
    • transmettre oralement ou par écrit les consignes qui lui sont données ;
    • gérer l’outillage qui est sous sa responsabilité ;
    • veiller à la bonne utilisation des matériels et engins dont son équipe a l’usage ;
    • s’assurer de la bonne allocation des matériaux nécessaires aux travaux.

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • 1) Compétences managériales :
    • - Encadrer ses ouvriers, mener et motiver une équipe ; .
    • - Communiquer une consigne ou une directive, faire passer un message ;
    • - Savoir déléguer ;
    • - Écouter les besoins de son équipe et les reformuler.
    • 2) Compétences techniques :
    • - Connaissance des différents corps de métiers du bâtiment, des matériels et matériaux utilisés ainsi que des règles de l’art ;
    • - Connaissance des règles et des dispositifs de sécurité ;
    • - Notions de topographie, lecture d’un plan et son interprétation ;
    • - Capacité à dimensionner les besoins de main-d’œuvre, de matériel, de matériaux, d’outillage ;
    • 3) Savoir-être :
    • À son sens de l’anticipation et de l’organisation, le chef ou la cheffe d’équipe allie une bonne capacité d’adaptation, de la rigueur, une autorité naturelle et bon relationnel.
    • Il ou elle a le goût du travail bien fait.
    • 5) Profil recherché
    • Expérience exigée d’au moins 5 ans à ce poste.
    • Une formation dans le bâtiment est indispensable.
    • 6) Rémunération:
    • Rémunération brute de 2707 à 3412 euros, variable selon l'expérience professionnelle et les missions déjà effectuées.

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant le 4 mars 2022 par 14 jours de confinement ,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Grande aptitude à la vie en collectivité et en milieu confiné et très isolé.

    Rythme de travail irrégulier car soumis aux conditions climatiques changeantes.

    Recrutement exigeant, étalé sur plusieurs mois.

    Personnel à encadrer

    1 ou 2 maçons ou ouvriers polyvalents.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE CHEF D’EQUIPE TCE NOM Prénom .

     

    Merci de vous adresser par mél à Etienne BARBOT, directeur adjoint des services techniques , (etienne.barbot@taaf.fr) ou Antony CLAVEAU, responsable des infrastructures, (antony.claveau@taaf.fr).

     

    Date fin de candidature

    07 Novembre 2021

  • Ouvrier polyvalent du BTP H/F CDD - Agent contractuel de droit public « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Archipel Crozet, îles Kerguelen ou Amsterdam

    CDD - Agent contractuel de droit public
    « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Domaine(s) d'activités

    Suivant le besoin : BTP, construction métallique, métallerie, peinture, menuiserie bois/alu, plâtrerie, …

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses.

    Sur chacun des 5 districts formés par ces territoires, une base permet aux contractuels, scientifiques et militaires de séjourner plusieurs mois. Eprouvées par les conditions climatiques, les infrastructures de ces bases nécessitent des travaux d’entretien, de rénovation ou de construction afin de garantir sécurité et confort à leurs occupants.

    Ainsi, l’ouvrier polyvalent ou l’ouvrière polyvalente  seconde l’ouvrier spécialisé dans ses tâches.

    Pendant que le maçon monte un mur, il ou elle lui prépare le mélange de ciment adapté à la situation. Quand le carreleur habille un sol, l’ouvrier polyvalent ou l’ouvrière polyvalente lui dispose ses tas de carreaux à des endroits clés, ainsi qu’une auge avec la colle. Et quand le coffreur coule du béton, il ou elle est encore là pour préparer les banches…

    L’ouvrier polyvalent ou l’ouvrière polyvalente doit savoir faire preuve d’autonomie sur des missions basiques.

    Il ou elle assistera également les autres membres de l’équipe Infrastructures en cas de besoin.

    Il ou elle participera aux tâches liées à la vie commune sur base et hors base.

    Missions

    L’ouvrier polyvalent ou l’ouvrière polyvalente est davantage dans l’action que dans la réflexion :

    –           transport des outils et des matériaux ;

    –           préparation du chantier ;

    –           dosage des mélanges ciment et béton ;

    –           utilisation des outils de base (marteau-piqueur, bétonnière, niveau…),

    –            conduite d’engins de chantier pour les titulaires de CACES.

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • L'ouvrier polyvalent ou l'ouvrière polyvalente ne se décourage jamais et doit :
    • - faire preuve d'endurance physique ;
    • - savoir travailler en équipe, et appliquer des consignes strictes ;
    • - posséder des connaissances polyvalentes dans le monde du bâtiment ;
    • - être capable de supporter les aléas climatiques ;
    • - maîtriser les différents outils de chantier ;
    • - connaître les normes de sécurité, et les respecter ;
    • - avoir le goût du travail bien fait.
    • Expérience exigée d’au moins 3 ans à ce poste.
    • La conduite d’engins est souhaitée, le CACES R483 1B serait un plus.
    • Rémunération brute de 2047 à 2942 euros, variable selon l'expérience professionnelle et les missions déjà effectuées

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant par 14 jours de confinement le 4 mars 2022,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Grande aptitude à la vie en collectivité et en milieu confiné et très isolé.

    Rythme de travail irrégulier car soumis aux conditions climatiques changeantes.

    Recrutement exigeant et réparti sur plusieurs mois.

    Personnel à encadrer

    Aucun.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et c.v. détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE OUVRIER POLYVALENT H/F NOM Prénom .

     

    Les demandes de renseignements sont à adresser par mél à Etienne BARBOT, directeur adjoint des services techniques , (etienne.barbot@taaf.fr) ou Antony CLAVEAU, responsable des infrastructures, (antony.claveau@taaf.fr).

    Date fin de candidature

    07 Novembre 2021

  • Second de cuisine H/F CDD - Agent contractuel de droit public « Agent de Maîtrise » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Archipel Crozet, iles Kerguelen et Amsterdam.

    CDD - Agent contractuel de droit public
    « Agent de Maîtrise » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Domaine(s) d'activités

    Restauration

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef de cuisine

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses. Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India dans le canal du Mozambique et Tromelin au nord de La Réunion.

    Les districts de Crozet, Kerguelen et Amsterdam disposent de cuisines équipées de matériel professionnel qui alimentent les personnels présents sur les bases. Les cuisiniers ou cuisinières, en contrat à durée déterminée, sont recruté(e)s pour des périodes allant de quelques mois à un an. Ils sont placés sous l’autorité du chef de cuisine.

    D’autre part, un personnel présent au siège des TAAF, rattaché au service logistique et approvisionnement, est notamment chargé des achats d’alimentation et du matériel équipant les cuisines. Il suit et contrôle, chez les fournisseurs, la qualité des prestations et des produits alimentaires commandés.

    Missions

    Sous la responsabilité et l’autorité du chef de cuisine : 

    • Participer au processus de production culinaire ;
    • Participer à la réalisation de menus variés, équilibrés et respectueux des régimes alimentaires, tels que les allergies, le végétarisme et des pratiques de foi ;
    • Connaître la boulangerie et la pâtisserie, créer et réaliser:

    . pains variés, tartes et cakes salés,

    . viennoiseries, desserts et entremets sucrés ;

    • Réaliser des préparations spécifiques simples et élaborées (exemples : yaourt, pâte à tartiner, confitures) ;
    • Décliner plusieurs préparations à partir d’un même produit (exemples : noix de veau, joue de bœuf, épaule d’agneau), et être créatif ;
    • Limiter le gaspillage alimentaire en adaptant la quantité des produits et en réutilisant les restes pour d’autres préparations ;

     

    • Suivre et contrôler le bon déroulement du service,

     

    • Contribuer à la gestion des stocks de marchandise à sa disposition pour une durée de 4 à 5 mois,
    • Réaliser les inventaires une fois par mois ;
    • Participer à l’organisation des commandes en relation avec le chef ou la cheffe de district et son pilote (services techniques du siège des TAAF) ;
    • Vérifier la qualité des produits et du matériels de cuisine et faire remonter les besoins et les améliorations au chef ou à la cheffe de cuisine ;

     

    • Contrôler et appliquer parfaitement les règles d’hygiène et de sécurité (HACCP) au sein de la cuisine ;
    • Respecter les normes environnementales et s’inscrire dans une démarche de développement durable (utiliser des produits à faible impact environnemental, limiter la production de déchets, limiter la consommation énergétique des cuisines…).

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • - Autonomie et organisation ;
    • - Résistance au stress ;
    • - Créativité et innovation ;
    • - Savoir : . travailler en équipe,
    • . créer de la cohésion,
    • . maintenir la motivation des équipes ,
    • . garder une attitude bienveillante envers l’équipe et les hivernants ,
    • . assumer la responsabilité de ses actes,
    • . s’adapter aux hivernants et aux circonstances,
    • . agir de façon responsable;
    • - Savoir rendre compte ;
    • - Etre force de proposition auprès du chef ou de la cheffe de cuisine ;
    • - Savoir utiliser les outils informatiques basiques tels que les tableurs et les traitements de texte.
    • Formation: CAP/BEP cuisine, Bac Pro cuisine ou BTS cuisine, BTS hôtellerie restauration option art culinaire.
    • Expérience exigée d’au moins 3 ans à ce poste.
    • Une ou plusieurs expériences à l’étranger, dans des endroits éloignés et/ou isolés seraient appréciées.
    • Rémunération brute de 2487 à 3452 euros suivant l’expérience et le nombre de missions effectuées.

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant par 1 journée de formation le 3 mars 2022,

    puis 14 jours de confinement le 4 mars 2022,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Charge de travail variable selon la saison : 20 à 50 couverts.

    Grande aptitude à la vie en collectivité en milieu confiné et très isolé.

    Recrutement exigeant et étalé sur plus de 2 mois.

    Personnel à encadrer

    Néant.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message :  CANDIDATURE SECOND DE CUISINE NOM Prénom

     

    Pour plus de renseignement, contacter M. Michel GOURDY sur michel.gourdy@taaf.fr ou M. Bernard GERMAIN sur bernard.germain@taaf.fr .

    Date fin de candidature

    31 Octobre 2021

  • Chef de cuisine H/F CDD - Agent contractuel de droit public « Technicien Supérieur » au sens de la réglementation du travail dans les TAAF

    Archipel Crozet, îles Kerguelen ou Amsterdam

    CDD - Agent contractuel de droit public
    « Technicien Supérieur » au sens de la réglementation du travail dans les TAAF

    Domaine(s) d'activités

    Restauration

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef ou cheffe de district

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses. Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India dans le canal du Mozambique et Tromelin au nord de La Réunion.

     

    Les districts de Crozet, Kerguelen et Amsterdam disposent de cuisines équipées de matériel professionnel qui alimentent les personnels présents sur les bases. Les cuisiniers ou cuisinières, en contrat à durée déterminée, sont recruté(e)s pour des périodes allant de quelques mois à un an.

    D’autre part, un personnel présent au siège des TAAF, rattaché au service logistique et approvisionnement, est notamment chargé des achats d’alimentation et du matériel équipant les cuisines. Il suit et contrôle, chez les fournisseurs, la qualité des prestations et des produits alimentaires commandés.

    Missions

    • Organiser et gérer le processus de production culinaire du petit déjeuner au dîner ;
    • Réaliser des menus variés, équilibrés et respectueux des régimes alimentaires, tels que les allergies, le végétarisme et des pratiques de foi ;
    • Maîtriser la boulangerie et la pâtisserie ;
    • Réaliser et/ou faire réaliser des préparations spécifiques simples et élaborées (exemple : yaourt, pâte à tartiner, confitures, pain) ;
    • Décliner plusieurs préparations à partir d’un même produit (exemple : noix de veau, joue de bœuf, épaule d’agneau), et être créatif(ve) ;
    • Limiter le gaspillage alimentaire en adaptant la quantité des produits alimentaires et réutiliser les restes pour d’autres préparations ;

     

    • Encadrer le personnel de cuisine du district (voir rubrique suivante),
    • Suivre et contrôler le bon déroulement du service,

     

    • Gérer les stocks de marchandise à sa disposition pour une durée de 4 à 5 mois,
    • Faire les inventaires une fois par mois ;
    • Organiser les commandes en relation avec lle chef ou la cheffe de district et son pilote (services techniques du siège des TAAF) ;
    • Vérifier la qualité des produits et du matériel de cuisine et faire remonter les besoins et les améliorations au service soutien de l’homme de la direction des services techniques (DST)
    • Contrôler et appliquer parfaitement les règles d’hygiène et de sécurité (HACCP) au sein de la cuisine ;
    • Respecter les normes environnementales et s’inscrire dans une démarche de développement durable (utiliser des produits à faible impact environnemental, limiter la production de déchets, limiter la consommation énergétique des cuisines…).

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • - Autonomie et organisation ;
    • - Résistance au stress ;
    • - Créativité et innovation ;
    • - Management : . travailler en équipe,
    • . créer de la cohésion autour de sa cuisine,
    • . maintenir la motivation des équipes ,
    • . garder une attitude bienveillante envers son équipe et les hivernants ,
    • . assumer la responsabilité de ses actes et de ceux de l’équipe de cuisine ; .
    • - Savoir rendre compte ;
    • - Etre force de proposition auprès du chef ou de la cheffe de district et des référents du siège ;
    • - Savoir utiliser les outils bureautiques basiques tels que les tableurs et traitements de texte.
    • FORMATION: CAP/BEP cuisine, Bac Pro cuisine ou BTS cuisine, BTS hôtellerie restauration option art culinaire.
    • Expérience exigée d’au moins 5 ans à ce poste.
    • Une ou plusieurs expériences à l’étranger, dans des endroits éloignés et/ou isolés seraient appréciées.
    • Rémunération brute de 3272 à 4152 euros suivant l’expérience et le nombre de missions effectuées.

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant par 1 journée de formation le 3 mars 2022,

    puis 14 jours de confinement le 4 mars 2022,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Charge de travail variable selon la saison :

    – 20 à 50 couverts sur l’archipel Crozet ou l’île Amsterdam,

    – 50 à 100 couverts sur l’île Kerguelen.

    Grande aptitude à la vie en collectivité et en milieu confiné et très isolé.

    Recrutement exigeant et étalé sur plus de 3 mois.

    Personnel à encadrer

    Second ou seconde de cuisine / commis ou commise de cuisine (CROZET et AMSTERDAM) ;

    2 Seconds ou secondes de cuisine, un personnel de salle masculin ou féminin (KERGUELEN).

    Contact

    Pour plus de renseignement, contacter M. Michel GOURDY sur michel.gourdy@taaf.fr ou M. Bernard GERMAIN sur bernard.germain@taaf.fr .

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse suivante : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message :  CANDIDATURE CHEF DE CUISINE NOM Prénom

     

    Date fin de candidature

    31 Octobre 2021

  • Conducteur d’engins de TP / VRD / concasseur H/F CDD - Agent contractuel de droit public Ouvrier Spécialisé

    Archipel Crozet, îles Kerguelen ou îles Amsterdam

    CDD - Agent contractuel de droit public
    Ouvrier Spécialisé

    Domaine(s) d'activités

    Suivant le besoin : BTP, VRD, construction métallique, …

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses.

    Sur chacun des 5 districts formés par ces territoires, une base permet aux contractuels, scientifiques et militaires de séjourner plusieurs mois. Eprouvées par les conditions climatiques, les infrastructures de ces bases nécessitent des travaux d’entretien, de rénovation ou de construction afin de garantir sécurité et confort à leurs occupants.

    Ainsi, sur les 3 districts austraux, le conducteur ou la conductrice d’engins de TP ou VRD pilote les engins sur les chantiers. Chaque engin se situe dans une catégorie selon sa fonction : extraction, chargement et déplacement, finition, compactage, épandage, nivelage, transport, manutention…

    L’engin de chantier peut être muni de roues ou de chenilles. Il ou elle fait généralement partie d’une équipe dirigée par un chef ou une cheffe de chantier, mais il ou elle peut également exercer seul(e).

    Missions

    Avant d’utiliser l’engin :

    – Entretenir l’engin dont il ou elle a la responsabilité : contrôler son état et effectuer les petites réparations.

    – S’assurer du fonctionnement des dispositifs de sécurité et signaler toute anomalie.

    En cours d’utilisation :

    – Préparer le terrain : déblayer, niveler, terrasser, démolir.

    – Transporter des matériaux : charger/décharger selon un mode alternatif ou séquentiel.

    – Extraire, manipuler des matériaux.

    – Conduire sur route ou sur piste les engins.

     

    Il ou elle assistera également les autres membres de l’équipe Infrastructures en cas de besoin et doit de ce fait faire preuve de polyvalence dans le domaine du bâtiment.

     

    Il ou elle participera aux tâches liées à la vie commune sur base et hors base.

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • Le conducteur ou la conductrice d’engins de TP doit avant tout connaître parfaitement sa ou ses machines,
    • les risques inhérents à chaque engin et savoir effectuer les petites réparations.
    • Sur le chantier, il doit :
    • - respecter les consignes de sécurité,
    • - manœuvrer avec une maîtrise totale parmi les autres engins et les autres équipes qui travaillent,
    • - suivre les plans définis et apprécier les difficultés du terrain où il exerce.
    • Son travail exige une grande précision, de la vigilance, du sang-froid et de bons réflexes.
    • Exposé au bruit et à la poussière, il doit faire preuve d’une bonne endurance.
    • CAP Conducteur d’engins de travaux publics et carrières souhaité.
    • CACES exigé : R482 catégorie B1, C1 (brise-roche hydraulique, pelle mécanique, tracto-chargeur)
    • CACES R483 catégorie B (grue mobile) apprécié.
    • Expérience exigée d’au moins 3 ans dans le bâtiment dont 2 ans dans la conduite d’engins de chantier.
    • Une expérience sur concasseur serait appréciée.
    • Rémunération brute de 2047 à 2942 euros, variable selon l'expérience professionnelle et les missions déjà effectuée

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant le 4 mars 2022 par 14 jours de confinement ,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Grande aptitude à la vie en collectivité et en milieu confiné et très isolé.

    Présence d’animaux à proximité des travaux (manchots, éléphants de mer, oiseaux).

    Rythme de travail irrégulier car soumis aux conditions climatiques changeantes.

    Recrutement exigeant et étalé sur plusieurs mois.

    Personnel à encadrer

    Aucun.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et c.v. détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE CONDUCTEUR D’ENGINS H/F NOM Prénom .

    Merci de vous adresser par mél à Etienne BARBOT, directeur adjoint des services techniques , (etienne.barbot@taaf.fr) ou Antony CLAVEAU, responsable des infrastructures, (antony.claveau@taaf.fr).

     

    Date fin de candidature

    07 Novembre 2021

  • Maçon H/F CDD - Agent contractuel de droit public « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Archipel Crozet, îles Kerguelen ou Amsterdam

    CDD - Agent contractuel de droit public
    « Ouvrier Spécialisé » au sens de la réglementation du travail des TAAF

    Domaine(s) d'activités

    Bâtiment et Travaux Publics (BTP)

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses.

    Sur chacun des 5 districts formés par ces territoires, une base permet aux contractuels, scientifiques et militaires de séjourner plusieurs mois. Eprouvées par les conditions climatiques, les infrastructures de ces bases nécessitent des travaux d’entretien, de rénovation ou de construction afin de garantir sécurité et confort à leurs occupants.

    Polyvalent, le maçon ou la maçonne exécute ainsi le gros œuvre sur des constructions neuves et anciennes sur les 3 districts austraux.

    Il ou elle crée les fondations, monte les murs, installe les cloisons, scelle les poutrelles, etc…

    Il ou elle met en place les blocs fenêtres, et les panneaux préfabriqués ou agglomérés.

    Le maçon ou la maçonne est responsable de l’étanchéité, de la solidité du bâtiment, de l’isolation phonique et thermique.

    Seul(e) ou en équipe, selon l’importance du chantier, le maçon ou la maçonne intervient après la préparation du sol et le terrassement pour créer la structure du bâtiment.

    Il ou elle assistera également les autres membres de l’équipe Infrastructures en cas de besoin.

    Il ou elle participera aux tâches liées à la vie commune sur base et hors base.

    Missions

    A partir des directives du chef d’équipe, le maçon ou la maçonne doit :

    • mettre en œuvre des structures horizontales (fondations, chapes, dalles, planchers, etc.) ;
    • assembler et positionner des éléments d’armature d’un béton ;
    • fabriquer et poser des coffrages ;
    • couler du béton et autres mortiers ;
    • maçonner les murs par assemblage des matériaux (briques, parpaings, carreaux de plâtre, etc.) grâce à des liants (ciment, plâtre, etc.) ;
    • préparer et appliquer les enduits sur les différentes surfaces intérieures ou extérieures (façades) ;
    • réaliser des ouvertures dans une maçonnerie (fenêtre, porte, etc.).

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • Connaissant parfaitement les matériaux de construction (briques, parpaings, pierres, ciment, béton, carreaux de plâtre, etc.),
    • il ou elle possède en outre des compétences techniques d’autant plus indispensables
    • que de la qualité de son travail dépend tout le déroulement de la suite du chantier :
    • • Techniques de maçonnerie, coffrage, moulage, ferraillage, réalisation de pièces en béton armé, en plâtre, etc ;
    • • Maîtrise des outils : truelle, fil à plomb, bétonnière, niveau, etc ;
    • • Résines et mortiers : chaux grasse, chaux hydraulique, plâtre, ciment Portland, etc ;
    • • Lecture des plans, traçage et repérage avec une extrême précision (erreurs de calcul proscrites) ;
    • • Connaissance des règles et consignes de sécurité sur un chantier ;
    • • Montage d’échafaudage.
    • Doté(e) d’une bonne condition physique (port de charges, travail en plein air et par tous les temps) et du sens de l’équilibre (échafaudages, échelles),
    • le maçon ou la maçonne fait preuve d’une bonne capacité d’organisation et de gestion de chantier.
    • Prudent(e), il ou elle respecte scrupuleusement les règles de sécurité et sait gérer son temps.
    • Il ou elle a l’esprit d’équipe et le sens des responsabilités.
    • Expérience exigée d’au moins 5 ans à ce poste.
    • Rémunération brute de 2247 à 2942 euros, variable selon l'expérience professionnelle et les missions déjà effectuées

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant le 4 mars 2022 par 14 jours de confinement ,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Grande aptitude à la vie en collectivité et en milieu confiné et très isolé.

    Rythme de travail irrégulier car soumis aux conditions climatiques changeantes.

    Recrutement exigeant et étalé sur plusieurs mois.

    Personnel à encadrer

    Aucun.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et c.v. détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE MACON NOM Prénom .

     

    Les demandes de renseignements sont à adresser par mél à Etienne BARBOT, directeur adjoint des services techniques , (etienne.barbot@taaf.fr) ou Antony CLAVEAU, responsable des infrastructures, (antony.claveau@taaf.fr).

    Date fin de candidature

    07 Novembre 2021

  • Stagiaire affaires juridiques Stagiaire

    Siège des TAAF : rue Gabriel Dejean – 97410 St Pierre de la Réunion

    Stagiaire

    Domaine(s) d'activités

    Droit Public, Droit international

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Cheffe du service des affaires juridiques et internationales

    Missions

    Sous la responsabilité de la cheffe du service, le (la) stagiaire travaillera sur les domaines du droit suivants :

    • Contentieux des TAAF

    Rédaction de mémoires en défense liés à la pêche

    • Droit communautaire

    Contribution à la définition des positions TAAF sur les sujets liés au renouvellement des instruments européens ; études sur les possibilités de financement offertes par ces instruments

    • Notes et analyses juridiques sur divers sujets ; rédaction des actes conventionnels et administratifs

    Contribution aux activités quotidiennes du service

    • Droit international

    Contribution aux travaux impliquant les TAAF dans les enceintes de gouvernance du Système du Traité sur l’Antarctique (CCAMLR ; RCTA)

    Direction

    Service des affaires juridiques et internationales

    Compétences requises

    • Formation supérieure en droit public ou en sciences politiques (3ème cycle) ;
    • Capacité de synthèse et de rédaction administrative ;
    • Connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales et administrations d’Outre – Mer ;
    • Capacité d’analyse, d’adaptation et réactivité ;
    • Sens de l’organisation ;
    • Sens de l’initiative et de l’autonomie, curiosité, sens de l’observation ;
    • Anglais courant.

    Durée de la ou des missions

    6 mois – pour une période comprise entre janvier et juillet 2022

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    • Gratification selon la réglementation en vigueur (15 % du plafond horaire de la SS, soit 600,60 €/mois – montant indicatif, valeur 2021, pour 154 h de travail, soit 22 j à temps plein)
    • Billet d’avion aller/retour depuis Paris pris en charge par les TAAF pour les stagiaires dont la résidence principale se trouve en métropole.
    • Accès aux tickets restaurants, d’une valeur faciale de 9 €, pris en charge par les TAAF à 50 %.

    Contact

    Renseignements : merci de contacter le service des affaires juridiques et internationales : saji@taaf.fr
    Pour candidater: merci d’envoyer un CV et une lettre de motivation au service des ressources humaines par email : srh@taaf.fr

    Date fin de candidature

    15 Novembre 2021

  • Métallier / soudeur H/F CDD - Agent contractuel de droit public Ouvrier Spécialisé

    Archipel Crozet, îles Kerguelen ou Amsterdam

    CDD - Agent contractuel de droit public
    Ouvrier Spécialisé

    Domaine(s) d'activités

    Métallerie.

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses.

    Sur chacun des 5 districts formés par ces territoires, une base permet aux contractuels, scientifiques et militaires de séjourner plusieurs mois. Eprouvées par les conditions climatiques, les infrastructures de ces bases nécessitent des travaux d’entretien, de rénovation ou de construction afin de garantir sécurité et confort à leurs occupants.

     

    Ainsi, sur les 3 districts austraux, le métallier ou la métallière travaille le métal (acier, fer, aluminium, cuivre, laiton, bronze), des matériaux de synthèse et composites sur des chantiers de construction,.

    Le métallier ou la métallière est chargé(e) de :

    – renforcer la sécurité des bâtiments avec des ouvrages en métal (serrures, grilles de protections, rampes d’escalier, balcons, balustrades, grilles ouvragées) ;

    – installer toutes les fermetures et gonds des portes, des fenêtres, des volets roulants, des battants, des stores, des clôtures, etc. ;

    – réaliser et monter de la menuiserie métallique (portes, fenêtres, etc.) ;

    – construire des bâtiments en charpente métallique, en couverture et bardage acier ou aluminium.

     

    Il ou elle assistera également les autres membres de l’équipe Infrastructures en cas de besoin.

     

    Il ou elle participera aux tâches liées à la vie commune sur base et hors base.

    Missions

    Le métallier ou la métallière couvre le champ d’activités suivant :

    • Prise des mesures, relevés de cote, croquis ;
    • Fabrication de pièces en métal : traçage, découpage, cintrage, forgeage, perçage, pliage, meulage, ajustage et soudure ;
    • Montage des éléments sur le chantier ;

    Montage des fermetures des portes, fenêtres, etc.

    Direction

    Direction des Services Techniques

    Compétences requises

    • De la conception à la pose des éléments, le métallier ou la métallière met en œuvre des compétences techniques très pointues :
    • - aptitude au dessin ;
    • - lecture de plan ;
    • - prise de mesures, d’aplomb et de niveau ;
    • - maîtrise du travail du métal ;
    • - menuiserie : aluminium, PVC ;
    • - montage de pièces mécaniques (fermetures, ouvrages en métal, menuiserie, etc.),
    • - soudure.
    • Ingénieux(se) et créatif(ve), le métallier ou la métallière possède une bonne aptitude à visualiser en trois dimensions.
    • Il ou elle est attentif(ve), habile (son outillage peut être dangereux) et résistant(e) physiquement (travail en hauteur parfois).
    • Expérience exigée d’au moins 5 ans à ce poste.
    • Rémunération brute de 2247 à 2942 euros, variable selon l'expérience professionnelle et les missions déjà effectuée.

    Durée de la ou des missions

    Mission démarrant le 4 mars 2022 par 14 jours de confinement ,

    départ par le Marion Dufresne prévu le 18 mars 2022,

    5 mois et demi de mission sur district,

    retour le 3 septembre 2022,

    suivi de 30 jours de congés.

    (dates à affiner)

    CDD de 7 mois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Grande aptitude à la vie en collectivité et en milieu confiné et très isolé.

    Rythme de travail irrégulier car soumis aux conditions climatiques changeantes.

    Recrutement exigeant étalé sur plusieurs mois.

    Personnel à encadrer

    Aucun.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE METALLIER H/F NOM Prénom .

    Pour tout renseignement sur le poste, merci de vous adresser par mél à Etienne BARBOT, directeur adjoint des services techniques , (etienne.barbot@taaf.fr) ou Antony CLAVEAU, responsable des infrastructures, (antony.claveau@taaf.fr).

     

    Date fin de candidature

    07 Novembre 2021

Vous souhaitez postuler pour un autre corps de métier ?

Vous pouvez tout de même nous transmettre votre candidature spontanée, nous l'étudierons avec attention lors de nouvelles opportunités d'emploi.

Vous devez
prochainement
nous rejoindre

Préparez votre mission dans les Terres australes françaises