Recrutement

Les Terres australes et antarctiques françaises sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Éparses (depuis la loi du 21 février 2007). Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, l’île Juan de Nova, l’île Europa, l’atoll Bassas da India dans le canal du Mozambique, et l’île Tromelin au nord de La Réunion.

Le siège est installé depuis 2000 à Saint-Pierre de la Réunion où il regroupe près de 70 personnes. La direction des affaires administratives et financière est en charge du recrutement pour les postes à pourvoir au siège comme sur les différents districts.

Les districts subantarctiques n’ont pas de population permanente, mais accueillent une présence continue de personnels scientifiques, militaires ou logisticiens. Le personnel est relevé régulièrement pour des missions allant de six mois à un an.

Sont recrutés les chefs de district, les agents de l’environnement, les médecins et infirmiers, les militaires (PARTEX), les personnels contractuels dans des domaines divers  tels que l’environnement, le bâtiment, la restauration et le service, ainsi que les personnels sous le statut de VSC (Volontaire Service Civique).

Nos offres d'emploi

  • Psychologue des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) CDD Catégorie A - Statut Agent contractuel de droit public

    Antenne des TAAF 34, Bd Sébastopol, 75004 Paris

    CDD
    Catégorie A - Statut Agent contractuel de droit public

    Domaine(s) d'activités

    Santé des Territoires Outre-Mer

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Médecin Chef service médical TAAF/IPEV

    Éléments de contexte

    Afin d’assurer le bon fonctionnement de ses bases australes et antarctique, les TAAF recrutent toute l’année des personnels destinés à hiverner pendant des périodes prolongées (6 à 14 mois), en zones très isolées et soumises à des conditions climatiques parfois extrêmes.

    Chaque candidat est évalué psychologiquement et médicalement avant son départ pour une mission longue, au travers d’une procédure devant conduire à la déclaration de son aptitude ou inaptitude.

    Travailler en étroite collaboration avec son homologue à La Réunion.

    Missions

    Dans ce cadre, les TAAF souhaitent s’attacher les services d’un psychologue pour :

    • Réaliser environ 150 aptitudes psychologiques par an; avec prise en compte des spécificités du départ et des métiers.
    • Participer à la formation des médecins et chef de districts pour l’accompagnement des risques liés à l’isolement ;
    • Participer à la prévention des hivernants concernant les risques liés à l’isolement, en fonction de leur métier et secteur d’affectation. ;
    • Assurer des plages de permanence téléphonique hebdomadaires pour le soutien psychologique du personnel sur base;
    • En cas de suivi psychologique d’un personnel pendant la mission, assurer la continuité de soin et organiser l’orientation en centre dédié à son retour ;
    • Organiser le débriefing systématique des hivernants sous forme d’un bilan psychologique d’hivernage, au cours d’une mission annuelle embarquée, australe ou antarctique.
    • Réévaluer à posteriori les dossiers remarquables, afin de déterminer la pertinence de l’aptitude psychologique et ainsi améliorer l’outil d’aptitude ;
    • Participer à l’amélioration du service psychologique ;
    • Participer aux travaux de recherches et publications dans le domaine psychologique en relation avec les TAAF ;
    • Produire un rapport d’activité annuel.

    Le travail peut être réalisé en présentiel à Paris, ou à distance, selon les demandes du service médical.

    Direction

    Service médical des TAAF

    Compétences requises

    • TECHNIQUES :
    • Connaissance de l’environnement professionnel
    • Formation de psychologue clinicien, deux ans d’expérience
    • Expérience en gestion de conflit, débriefing
    • Expression orale
    • Techniques d’animation
    • Connaissance en psychologie groupale
    • Connaissance en risque psychosociologique.
    • SAVOIR-FAIRE :
    • Évaluer
    • Travailler en réseau
    • Expliquer
    • Analyser
    • Être à l’écoute
    • Soutenir
    • SAVOIR-ÊTRE :
    • Qualité d’écoute et de communication, Sens du relationnel
    • Motivation, disponibilité et autonomie dans le suivi des dossiers
    • Faculté d’adaptation et prise d’initiative
    • Rigueur et Discrétion pour la gestion des dossiers médicaux confidentiels
    • Forte capacité à travailler en équipe au sein des TAAF
    • Capacité au travail à distance avec les bases et le siège des TAAF à La Réunion.

    Durée de la ou des missions

    CDD à temps partiel annualisé, 1 an, renouvelable.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Emploi à temps partiel (50%), sur un mode annualisé.

    Grande disponibilité requise.

    Activité accrue en périodes de recrutements.

    Participation annuelle à des rotations du Marion Dufresne ou de l’Astrolabe (périodes considérées à temps plein).

    Possibles déplacements à La Réunion.

    Personnel à encadrer

    NA

    Contact

    Les demandes d’informations sur le poste peuvent être adressées au Dr Théotime GAULT, chef du service médical des TAAF : theotime.gault@taaf.fr

    Toute autre demande peut être adressée à M. Benoit LUCIDOR, Chef du service des Ressources Humaines : benoit.lucidor@taaf.fr

    Pour toute information d’ordre général sur la structure : https://www.taaf.fr

     

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le préfet, administrateur supérieur des TAAF, et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines aux adresses suivantes : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message :

    CANDIDATURE POSTE NOM_Prénom

    Date fin de candidature

    01 Mai 2021

  • Technicien·ne de l’Environnement Espaces naturels protégés des îles Eparses Volontaire service civique Volontaire de service civique (VSC) (loi du 10/03/2010) / Aucune limite d’âge pour candidater

    3 Postes à pourvoir. Iles Eparses : 2 à 3 sessions de terrain de 2 à 3 mois environ / Siège des TAAF à Saint-Pierre (La Réunion) : 6 mois (répartis entre les missions de terrain

    Volontaire service civique
    Volontaire de service civique (VSC) (loi du 10/03/2010) / Aucune limite d’âge pour candidater

    Domaine(s) d'activités

    Gestion des espaces naturels protégés

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Ce poste est placé sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des TAAF et sous la responsabilité du directeur de l’Environnement et de son adjointe. Sur le terrain, la personne recrutée est placée sous l’autorité du représentant du Préfet (gendarme en détachement) ou du chef de mission et encadrée depuis le siège par le coordinateur des programmes de conservation des îles Eparses.

    Éléments de contexte

    Depuis 2007, les îles Eparses (Europa, Bassas da India, Juan de Nova, Glorieuses et Tromelin) sont rattachées à la collectivité d’outre-mer des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Cette collectivité gère, entre autres, la Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises, plus grande Réserve naturelle de France (672 000 km2) et récemment inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les TAAF se sont vu confier la gestion de ces îles tropicales quasi-vierges afin d’y mettre progressivement en place un modèle de gestion similaire à celui qu’elles développent en zone australe, soit un modèle permettant de concilier le développement d’activités humaines raisonnées et la protection d’un patrimoine naturel d’exception. Ces petits territoires insulaires (43 km2) et en particulier les zones marines qui leurs sont associées (640 000 km2) offrent à la France une position privilégiée pour répondre aux grands enjeux environnementaux.

    La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. Elle assure notamment la mise en œuvre d’une déclinaison locale de la stratégie nationale pour la biodiversité sur chacune des îles Eparses. Ces territoires insulaires bénéficient actuellement de plusieurs documents de gestion en faveur de la préservation de la biodiversité (plan d’action local IFRECOR 2016-2020, plan national d’actions en faveur des tortues marines 2015-2020, plan de gestion du Parc naturel marin des Glorieuses 2015-2030, plan de gestion du site Ramsar Europa 2017-2021). En 2021, la révision du plan d’action biodiversité des îles Eparses et le classement de la Réserve naturelle nationale des Glorieuses permettront de renforcer l’engagement de la collectivité pour préserver la biodiversité terrestre et marine des îles Eparses.

    Dans ce contexte, la personne recrutée aura pour principal objectif de mettre en œuvre les opérations inscrites aux documents de gestion de la biodiversité des îles Eparses.

    Missions

    DESCRIPTION DES MISSIONS :

    Connaissances opérationnelles sur la biodiversité

    • Monitoring des paramètres démographiques et biologiques de la faune patrimoniale (oiseaux marins, limicoles, tortues marines, passereaux, reptiles terrestres, etc.)
    • Soutien ponctuel à des programmes de recherche
    • Bancarisation et synthèse des données collectées

    Restauration des écosystèmes

    • Mise en application de mesures de biosécurité
    • Détection, contrôle et éradication de la flore exotique envahissante
    • Contribution aux études de faisabilité technique de l’éradication des mammifères exotiques envahissants (rat noir, chèvre domestique, souris grise, chat haret, musaraigne musquée, etc.)
    • Multiplication et plantation d’espèces végétales indigènes
    • Appui aux activités de dépollution de site et de gestion des déchets

    Communication et information

    • Rapportage (comptes rendus, notes de synthèse, etc.)
    • Production de supports de communication environnementale (présentations, articles, etc.)
    • Formation / information / sensibilisation à l’environnement auprès des usagers
    • Suivi et encadrement des activités anthropiques

    Coordination opérationnelle

    • Soutien à l’organisation logistique des missions de terrain (gestion et entretien du matériel, etc.)
    • Appui à la rédaction/révision des protocoles opérationnels

    Direction

    Direction de l’Environnement

    Compétences requises

    • Minimum Bac +2 dans le domaine de l’écologie ou de la gestion de l’environnement
    • SAVOIRS :
    • Ecologue polyvalent : maîtrise des concepts clés d’écologie terrestre et marine
    • Compétences naturalistes : généraliste
    • Connaissances en zones tropicales ou en oiseaux marins seraient un plus
    • Maîtrise des outils de bancarisation/SIG
    • Maîtrise des outils informatiques usuels
    • SAVOIR FAIRE :
    • Expérience de terrain dans la mise en œuvre de protocoles de suivi de la faune et/ou de gestion d’espèces exotiques envahissantes
    • Sensibilisation et communication auprès de différents publics et usagers
    • Expérience de travail en aire protégée serait un plus
    • SAVOIR ETRE :
    • Excellent relationnel au sein d’un groupe / Aptitude à travailler en autonomie et en équipe
    • Excellente condition physique / Aptitude à travailler en extérieur, en site isolé et dans des conditions climatiques difficiles
    • Dynamisme et rigueur
    • Polyvalence / Capacité d’adaptation

    Durée de la ou des missions

    1 an (renouvelable 1 an).

    Prise de fonction : entre juillet et septembre 2021

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Base : Temps plein. Les congés sont pris durant les périodes hors missions de terrain.

    Salaire :  1 465 euros net/mois (indemnité de base + indemnité supplémentaire afférente au VSC dans les DOM et TAAF). Poste nourri et logé lors des missions de terrain. Non imposable.

    Conditions : Aucune limite d’âge pour candidater (+18 ans)

    Accessible aux personnes ayant déjà réalisé un engagement de service civique

    Contact

    Pour toute information sur le poste, merci de bien vouloir adresser un mail à recrutement.environnement@taaf.re

     

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Monsieur Le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines (srh@taaf.fr) et à la direction de l’environnement (recrutement.environnement@taaf.re) en indiquant vos disponibilités et en mentionnant en objet du message : VSC_EPARSES_2021_Nom_Prénom.

    Date fin de candidature

    12 Avril 2021

  • PREFIGURATION D’UNE DEMARCHE QHSE : QUALITE – HYGIENE – SECURITE - ENVIRONNEMENT Stagiaire STATUT STAGIAIRE

    SIEGE DES TAAF : RUE GABRIEL DEJEAN – 97410 ST PIERRE DE LA REUNION

    Stagiaire
    STATUT STAGIAIRE

    Domaine(s) d'activités

    INGENIEUR QHSE

    Supérieur hiérarchique immédiat

    SECRETAIRE GENERAL

    Éléments de contexte

    Créées par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955 abrogeant le décret de 1924 qui rattachait alors ces terres au gouvernement général de Madagascar, les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) constituent une collectivité définie à l’article 72-3 de la Constitution et régie par une clause de compétence générale : les principes de spécialité législative et d’autonomie administrative et financière s’appliquent. La version actuelle de son statut résulte de la loi n° 2007-224 du 21 février 2007, qui lui rattache son cinquième district actuel et fixe ses missions.

    Les Terres australes et antarctiques françaises sont formées par l’archipel de Crozet, l’archipel des Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses. Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India dans le canal du Mozambique et Tromelin au nord de La Réunion. L’ensemble de ces terres procure à la France une Zone économique exclusive (ZEE) de plus de 2 300 000 km² riches en ressources marines, qui contribuent à donner à la France la deuxième emprise maritime au monde après les Etats-Unis.

    Le budget des TAAF est alimenté par des ressources propres à hauteur de 80 % (impôts, taxes de mouillage, droits de pêche, philatélie, tourisme…) et par des subventions ou dotations des ministères des outre-mer, de l’écologie et de l’intérieur. Une grande partie de ce budget est consacrée aux charges d’affrètement de deux navires (Marion Dufresne et L’Astrolabe) qui assurent la desserte maritime des districts. La collectivité des TAAF est associée à l’Union européenne, en tant que PTOM (pays et territoires d’outre-mer) et bénéficie à ce titre d’un régime spécial, en particulier des financements du FED.

    Le siège est installé depuis 2000 à Saint-Pierre de la Réunion où se situent les services centraux de la collectivité (cabinet, directions de l’environnement, des pêches et des questions maritimes, des services techniques, des affaires administratives et financières, services juridique, médical…) ainsi que le préfet, administrateur supérieur à la tête de la collectivité.

    Le stagiaire sera rattaché au Secrétaire général des TAAF, la volonté étant de préfigurer une démarche QHSE au sein de la structure. Cette démarche doit permettre d’améliorer son fonctionnement interne, de formaliser l’analyse de risque et la gestion documentaire, de mettre en place un pilotage des activités par des indicateurs pertinents, d’uniformiser l’ensemble des outils (note, procédure, protocole) en lien avec les sujets d’hygiène et de sécurité au travail (DUERP, CHSCT, DocU, suivi des habilitations obligatoires …). Cette démarche QHSE se mènera en parallèle au déploiement d’un schéma directeur informatique et d’un audit achat, deux démarches qui vont re-questionner l’organisation et les liens entre les processus. La structure travaille également à l’élaboration d’un « PLAN CLIMAT » ; la démarche QHSE devra être à terme un moyen de pilotage, de suivi de ce plan climat, dans une démarche globale et transversale d’amélioration continue.

    Missions

    Activités principales, contribuant à la réussite des missions :

     La mission s’inscrit dans la politique générale d’amélioration continue des services de l’administration des TAAF et dans les projets inscrits dans la feuille de route stratégique des TAAF et de son futur PLAN CLIMAT.

    L’objectif du stage sera de proposer une politique Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement sur l’ensemble du périmètre de l’administration des TAAF en y associant les indicateurs et les processus de contrôle. Il s’agira de donner à la structure les moyens de garantir la conformité qualité du service rendu et du respect des exigences réglementaires en matière d’hygiène et de sécurité au travail mais également d’environnement, de coordonner les activités de pilotage et de surveillance de la performance.

    Activités secondaires :

    • Auditer l’organisation interne (missions, processus de fonctionnement), externe (relations fournisseurs, prestataires) de l’administration des TAAF au regard des référentiels normatifs QHSE.
    • Effectuer une revue des différents processus qualité à mettre en œuvre en lien avec les directions supports (Direction des Affaires Administratives et Financières, Services des Affaires Juridiques et Internationales, Cabinet…) et opérationnelles (Direction de l’Environnement, Direction des Services Techniques, Direction de la Pêche et des Questions Maritimes, Districts de Crozet, Kerguelen, Amsterdam, Terre Adélie, Eparses).
    • Formaliser les processus de contrôle qualité (analyse des risques, rédaction des procédures, plan d’assurance qualité…), les indicateurs de suivi et alimenter la base de données QHSE ou QSE de la collectivité des TAAF (référentiel qualité).

    Mettre en place une méthodologie et des processus d’amélioration continue au sein de l’organisation existante pour se conformer aux standards des normes QHSE.

    Direction

    SECRETARIAT GENERAL

    Compétences requises

    • Formation supérieure en ingénierie (3ème cycle) ;
    • Connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales et administrations d’Outre – Mer ;
    • Capacité d’analyse, d’adaptation et réactivité ;
    • Sens de l’organisation ;
    • Capacité de synthèse et de rédaction administrative ;
    • Sens de l’initiative et de l’autonomie, curiosité, sens de l’observation.

    Durée de la ou des missions

    6 mois

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Gratification selon la réglementation en vigueur (15 % du plafond horaire de la SS, soit 600,60 €/mois)

    Billet d’avion aller/retour pris en charge par les TAAF pour les stagiaires dont la résidence principale se trouve en métropole.

    Accès aux tickets restaurants, d’une valeur faciale de 9 €, pris en charge par les TAAF à 50 %.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de M. le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse suivante : srh@taaf.fr, en mentionnant impérativement en objet du message :

    QHSE _NOM_Prénom

    Date fin de candidature

    15 Avril 2021

Vous souhaitez postuler pour un autre corps de métier ?

Vous pouvez tout de même nous transmettre votre candidature spontanée, nous l'étudierons avec attention lors de nouvelles opportunités d'emploi.

Vous devez
prochainement
nous rejoindre

Préparez votre mission dans les Terres australes françaises