Recrutement

Les Terres australes et antarctiques françaises sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Éparses (depuis la loi du 21 février 2007). Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, l’île Juan de Nova, l’île Europa, l’atoll Bassas da India dans le canal du Mozambique, et l’île Tromelin au nord de La Réunion.

Le siège est installé depuis 2000 à Saint-Pierre de la Réunion où il regroupe près de 70 personnes. La direction des affaires administratives et financière est en charge du recrutement pour les postes à pourvoir au siège comme sur les différents districts.

Les districts subantarctiques n’ont pas de population permanente, mais accueillent une présence continue de personnels scientifiques, militaires ou logisticiens. Le personnel est relevé régulièrement pour des missions allant de six mois à un an.

Sont recrutés les chefs de district, les agents de l’environnement, les médecins et infirmiers, les militaires (PARTEX), les personnels contractuels dans des domaines divers  tels que l’environnement, le bâtiment, la restauration et le service, ainsi que les personnels sous le statut de VSC (Volontaire Service Civique).

Nos offres d'emploi

  • Chef de district CDD Catégorie A

    Districts antarctique et subantarctiques français (Crozet, Kerguelen, Saint Paul et Amsterdam et Terre Adélie)

    CDD
    Catégorie A

    Domaine(s) d'activités

    L’Administration supérieure des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) propose 4 postes de chef de district dans les districts antarctique et subantarctiques français.

    Ces postes sont à pourvoir par détachement ou affectation en position normale d’activité (pour les fonctionnaires d’Etat), ou par voie de recrutement contractuel, sur des emplois civils de catégorie A de la fonction publique d’Etat.

    Le siège des TAAF est situé à Saint-Pierre de La Réunion.

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Le Chef de district est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur.

    Missions

    Les fonctions :

    – Le chef de district exerce les attributions de représentant de l’Etat sur le district.

    A ce titre, il est responsable de l’application de l’ensemble des réglementations relatives aux activités humaines sur les territoires terrestres et maritimes placés sous son autorité. Il a les qualités d’officier d’Etat civil et de police judiciaire. Il est en outre responsable de la sécurité des personnes et des biens. Dans cette fonction, il est plus particulièrement chargé  de gérer et coordonner les activités des services placés sous son autorité, tant dans les domaines de la vie courante d’une base que dans les relations avec l’extérieur (siège, navires de passage …).

    – Le chef de district est garant de la cohésion de la mission constituée de l’ensemble des personnes présentes sur base dont il facilite le “vivre-ensemble”

    – A la tête des équipes de terrain placées sous son autorité, le chef de district est responsable de la mise en œuvre de la politique du siège sur le district.

    Il travaille en étroite collaboration avec chacune des directions des services centraux des TAAF et en réfère en première instance au secrétaire général.

    – Le classement intégral des sites en réserve naturelle et l’inscription des Australes sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO impliquent la participation active du chef de district à la mise en œuvre du plan de gestion de la réserve et des actions prévues par les plans annexes.

    Les districts forment une micro société en milieu difficile et isolé ; la capacité d’organiser, de dynamiser, de faciliter la vie quotidienne de la base sous tous ses aspects est essentielle. L’implication dans le fonctionnement et la cohésion du groupe doit être constante, ce qui suppose une forte capacité à écouter, arbitrer et promouvoir le dialogue, une grande disponibilité et une constante implication personnelle.

    Le poste de chef de district permet à son titulaire d’acquérir une expérience professionnelle unique, compte tenu de la nature des missions exercées, de leur contexte géographique et humain et de la diversité des personnes et interlocuteurs.

     

    Rémunération : la rémunération du chef de district est exprimée sous forme d’indice de la fonction publique, par reprise de l’indice détenu dans le corps d’origine du fonctionnaire détaché ou en PNA, ou après négociation individuelle avec le candidat contractuel.

    La rémunération moyenne d’un chef de district se situe entre 4 000 € et 5 000 € mensuels nets de toutes charges (y compris impôts).

    Direction

    L’Administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF)

    Compétences requises

    • - Méthode, rigueur et organisation dans l’exécution des tâches administratives,
    • - Management d’équipes reconnu et exercé dans différents contextes,
    • - Connaissance des règlementations publiques (sécurité, environnement, espaces maritimes…),
    • - Sens du service public, capacité à assumer les fonctions de représentation.
    • - Les candidats doivent en outre posséder une bonne condition physique et psychologique,
    • - Une expérience professionnelle dans un contexte atypique sera la bienvenue.

    Durée de la ou des missions

    Les postes de chef de district sont à pourvoir pour une durée consécutive de 13 mois (12 mois de séjour + 1 mois de trajet) dans les districts antarctique et subantarctiques français suivants :

    – CROZET de septembre 2020 à fin septembre 2021;

    – KERGUELEN de septembre 2020 à fin septembre 2021 ;

    – SAINT PAUL et AMSTERDAM de septembre 2020 à fin septembre 2021 ;

     

    – TERRE ADELIE de début décembre 2020 à fin décembre 2021.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Le séjour se conçoit seul (sans famille), sans possibilité de retour (sauf cas médical grave).

     

     

    Personnel à encadrer

    Dans l’exercice de leurs fonctions, les chefs de district représentent le préfet et sont chargés de coordonner les équipes composant le personnel des bases :

    • personnels militaires assurant la souveraineté et les missions techniques ;
    • personnels civils composant les équipes de chercheurs ;
    • personnels du service médical ;
    • salariés sous contrat avec la collectivité, en charge de la cuisine, des infrastructures ou de la gestion des espaces naturels

    L’effectif des bases est variable selon les périodes de l’année : Crozet de 20 à 50 personnes ; Saint-Paul et Amsterdam de 20 à 40 personnes ; Kerguelen de 50 à 120 personnes ; Terre Adélie de 20 à 120 personnes.

    Contact

    Pour plus de renseignements sur la fonction de chef de district, voir www.taaf.fr/chef-de-district.

     

    Les candidatures (lettre de motivation et CV détaillé) seront à adressées uniquement à l’adresse suivante : recrutement.cdd@taaf.fr

     

    Le candidat peut faire part de ses préférences pour un ou plusieurs districts dans sa lettre de motivation étant entendu que la décision finale d’affectation revient aux TAAF. Une seule candidature est suffisante pour candidater sur ces 4 postes offerts.

    Contact ressources humaines : M. Benoît LUCIDOR – e-mail : benoit.lucidor@taaf.fr

    ou Mme Fabienne BRISBOUT – e-mail : fabienne.brisbout@taaf.fr

    Date fin de candidature

    13 Décembre 2019

Vous souhaitez postuler pour un autre corps de métier ?

Vous pouvez tout de même nous transmettre votre candidature spontanée, nous l'étudierons avec attention lors de nouvelles opportunités d'emploi.

Vous devez
prochainement
nous rejoindre

Préparez votre mission dans les Terres australes françaises