Recrutement

Les Terres australes et antarctiques françaises sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Éparses (depuis la loi du 21 février 2007). Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, l’île Juan de Nova, l’île Europa, l’atoll Bassas da India dans le canal du Mozambique, et l’île Tromelin au nord de La Réunion.

Le siège est installé depuis 2000 à Saint-Pierre de la Réunion où il regroupe près de 70 personnes. La direction des affaires administratives et financière est en charge du recrutement pour les postes à pourvoir au siège comme sur les différents districts.

Les districts subantarctiques n’ont pas de population permanente, mais accueillent une présence continue de personnels scientifiques, militaires ou logisticiens. Le personnel est relevé régulièrement pour des missions allant de six mois à un an.

Sont recrutés les chefs de district, les agents de l’environnement, les médecins et infirmiers, les militaires (PARTEX), les personnels contractuels dans des domaines divers  tels que l’environnement, le bâtiment, la restauration et le service, ainsi que les personnels sous le statut de VSC (Volontaire Service Civique).

Nos offres d'emploi

  • RESPONSABLE DU SERVICE TELECOMMUNICATION - INFORMATIQUE - RESEAUX CDD A - AGENT CONTRACTUEL DE DROIT PUBLIC - (CLASSEMENT SALARIAL SELON EXPERIENCE PROFESSIONNELLE)

    SIEGE DES TAAF : RUE GABRIEL DEJEAN – 97 410 ST PIERRE DE LA REUNION

    CDD
    A - AGENT CONTRACTUEL DE DROIT PUBLIC - (CLASSEMENT SALARIAL SELON EXPERIENCE PROFESSIONNELLE)

    Domaine(s) d'activités

    INGENIEUR APPLICATIF / GESTION SI

    Supérieur hiérarchique immédiat

    DIRECTEUR DES SERVICES TECHNIQUES

    Éléments de contexte

    Créées par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955 abrogeant le décret de 1924 qui rattachait alors ces terres au gouvernement général de Madagascar, les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) constituent une collectivité sui generis définie à l’article 72-3 de la Constitution et régie par une clause de compétence générale : les principes de spécialité législative et d’autonomie administrative et financière s’appliquent. La version actuelle de son statut résulte de la loi n° 2007-224 du 21 février 2007, qui lui rattache son cinquième district actuel et fixe ses missions.

     

    Les Terres australes et antarctiques françaises sont formées par l’archipel de Crozet, l’archipel des Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Eparses. Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India dans le canal du Mozambique et Tromelin au nord de La Réunion. L’ensemble de ces terres procure à la France une Zone économique exclusive (ZEE) de plus de 2 300 000 km² riches en ressources marines, qui contribuent à donner à la France la deuxième emprise maritime au monde après les Etats-Unis.

     

    Le budget des TAAF est alimenté par des ressources propres à hauteur de 80 % (impôts, taxes de mouillage, droits de pêche, philatélie, tourisme…) et par des subventions ou dotations des ministères des outre-mer, de l’écologie et de l’intérieur. Une grande partie de ce budget est consacrée aux charges d’affrètement de deux navires (Marion Dufresne et L’Astrolabe) qui assurent la desserte maritime des districts. La collectivité des TAAF est associée à l’Union européenne, en tant que PTOM (pays et territoires d’outre-mer) et bénéficie à ce titre d’un régime spécial, en particulier des financements du FED.

     

    Le siège est installé depuis 2000 à Saint-Pierre de la Réunion où se situent les services centraux de la collectivité (cabinet, directions de l’environnement, des pêches et des questions maritimes, des services techniques, des affaires administratives et financières, services juridique, médical…) ainsi que le préfet, administrateur supérieur à la tête de la collectivité.

     

    Sous la responsabilité du Préfet, Administrateur Supérieur et du Secrétaire Général, la Direction des Services Techniques pilote les services opérationnels de la collectivité (logistique, approvisionnement, achat, énergie, flottille, infrastructure, véhicule, eau, déchets, télécommunication, réseaux, informatique…).

     

    Le poste de Responsable de la cellule STIR, rattaché au Directeur des services techniques, aura notamment comme finalité :

    • Diriger et coordonner les activités de traitement de l’information (informatique, réseaux, sécurité des données et développements) ;
      • Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information – RSSI
      • Garantir la qualité, l’intégrité et l’interopérabilité du système d’information ;
      • Adapter les systèmes d’information aux orientations stratégiques de la collectivité, anticiper les évolutions technologiques, évaluer et préconiser les investissements nécessaires ;
      • Rendre compte à la Direction des Services Techniques ;
      • Coordonner l’ensemble des projets d’informatisation de la collectivité ;
      • Intervenir dans la maintenance des applications ;
      • Assurer l’Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage auprès des Directions ;

    Missions

    Activités principales, contribuant à la réussite des missions :

    • Assumer le management et l’encadrement du STIR et de son personnel ;
    • Élaborer une stratégie en matière de systèmes d’information en cohérence avec les orientations fixées par la Direction Général (déploiement du Schéma Directeur);
    • Proposer les changements organisationnels nécessaires à la mise en œuvre de la stratégie ;
    • Superviser la mise en œuvre du plan informatique annuel ;
    • Établir le budget informatique et assurer le suivi budgétaire du STIR ;
    • Proposer les choix des équipements (techniques et technologiques) ;
    • Étudier les nouveaux projets en étroite collaboration avec les Directions ;
    • Assurer les relations avec les directions métiers et les partenaires externes ;
    • Élaborer les cahiers des charges relatifs aux applications « métiers », aux appels d’offre concernant les projets et la maintenance logicielle et matérielle ;
    • Établir le calendrier de mise en œuvre des outils informatiques ;
    • Mettre en place les tableaux de bord de pilotage du STIR et assurer le suivi des indicateurs ;
    • Contrôler l’application des procédures et la sécurisation des données ;
    • Veiller à la réactivité et à la qualité des services rendus ;
    • Animer un Comité de Pilotage SI ;
    • Être force de proposition en réponse aux besoins exprimés en termes de gestion de l’information et étude de nouveaux projets ;

     

    Activités secondaires,

    • Promouvoir les travaux du STIR auprès des services de la Collectivité ;
    • Participer à la supervision temps réel du SI et réaliser des tâches d’exploitation ;
    • Assurer la permanence de service sur les applicatifs, l’infrastructure et les réseaux au même titre que les autres membres du STIR ;
    • Identifier et traiter les dysfonctionnements au même titre que les autres membres du STIR ;
    • Élaborer et valider les procédures du STIR ;
    • Accompagner le changement ;

    Direction

    DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES

    Service : TELECOMMUNICATION, INFORMATIQUE ET RESEAUX

    Compétences requises

    • Les « Savoirs » : Connaître
    • - Les orientations et les priorités de la Collectivité en matière de SI ; - Les enjeux, les évolutions et le cadre réglementaire des politiques publiques en matière de SI ; - Les règles de marchés publics de fourniture, services, logiciels et sous-traitance ; - Les techniques de négociation ; - Les normes et les procédures de qualité et de sécurité SI ; - Les techniques de management, de gestion et d’organisation ; - Les techniques de résolution de conflits et de médiation ; - Les techniques et procédures d’évaluation ; - Les techniques d’élaboration de tableaux de bord et d’indicateurs ; - Les méthodes d’analyse et de contrôle des coûts ; - Les techniques d’analyse fonctionnelle et d’analyse des processus ; - Les méthodes et outils de gestion du personnel ;
    • Les « Savoir-faire » techniques et méthodologiques : savoir
    • - Elaborer et piloter le schéma directeur des SI ; - Définir l’architecture globale des SI et les conditions de maintenance ; - Anticiper les besoins ; - Arbitrer et opérer des choix stratégiques et techniques en lien avec le directeur ; - Conduire une analyse des besoins en matière de SI ; - Animer et organiser les processus de validation et d’information ; - Traduire les orientations politiques en plan d’actions ; - Définir l’organisation interne en termes de management de l’information ; - Négocier et proposer des contrats d'acquisition et de maintenance des logiciels et matériels ; - Rédiger un cahier des charges et un dossier d’appel d’offre ; - Suivre le planning de réalisation des projets et pilotage via des indicateurs ; - Superviser les relations avec la sous-traitance ; - Elaborer et mettre en œuvre un plan de communication ; - Concevoir des outils de planification et des procédures de contrôle de l’activité du service ; - Animer des réunions efficaces ; - Animer et piloter le service ; - Impulser et piloter des dispositifs de veille et d’observation.
    • Les « Savoir-faire » comportementaux : savoir
    • - Etre organisé et méthodique ; - Etre rigoureux dans l’analyse de la situation financière ; - Responsabiliser ses collaborateurs et favoriser la prise d’initiative ; - Planifier les activités en fonction des contraintes de l’équipe ; - Réguler les dysfonctionnements et les tensions et résoudre les conflits ; - Gérer son stress et conserver son calme sous la pression ; - Faire preuve de réactivité ; - Etre à l’écoute.
    • Exigences et résultats attendus
    • -  Responsabilité de la qualité de service et de la sécurité des systèmes d’information de la collectivité ; -  Capacité d’anticipation ; -  Force de proposition en termes de réponses aux besoins de gestion de l’information et de nouveaux projets ;   Animer un Comité de pilotage SI.

    Durée de la ou des missions

    Contrat de 36 mois à temps plein. Période d’essais de 3 mois renouvelable une fois.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    • Disponibilité ;
    • Horaires irréguliers, avec amplitude variable en fonction des obligations de la mission du STIR ;
    • Possibilité de déplacement sur les districts dans les conditions liées à l’éloignement (4 à 5 semaines);
    • Rythme de travail soutenu et qui nécessite souplesse et adaptation ;
    • Travail en bureau

    Personnel à encadrer

    1 ingénieur système réseau informatique

    1 technicien informatique en contrat d’apprentissage – 50%

    2 techniciens télécommunication de l’armée de l’air

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Mme la Préfète, administratrice supérieure des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines à l’adresse suivante : srh@taaf.fr

    et en copie à mickael.rodriguez@taaf.fr, en mentionnant impérativement en objet du message :  POSTE _NOM_Prénom

    Date fin de candidature

    05 Octobre 2020

  • Chef d'équipe BTP CDD

    KERGUELEN

    CDD

    Domaine(s) d'activités

    BTP

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Le chef d’équipe BTP travaille sous la responsabilité du chef des infrastructures et est spécialisé dans le domaine maçonnerie. Il encadre une équipe d’ouvriers, qu’il doit animer et conduire sur des chantiers de bâtiment ou de travaux publics. Sa responsabilité est à la fois managériale et technique.

    Pour les tâches techniques, il est amené à prendre toutes les initiatives nécessaires à l’organisation et la réalisation technique des tâches à effectuer par son équipe selon les directives du chef de chantier. Il a la responsabilité de préparer le chantier, organiser les postes de travail, assurer le suivi des travaux et rendre compte de l’avancée des travaux au chef des infrastructures. A la fin du chantier, il assiste à la réception des travaux et veille à la remise en état des abords du chantier.

    Pour les tâches d’encadrement, il assure la liaison avec le chef de chantier, conseille son équipe, veille à tenir les délais impartis, à assurer la qualité du travail et respecter la réglementation et les consignes de sécurité.

    Missions

    À partir des directives du chef des infrastructures, le chef d’équipe BTP doit :

    • Organiser sur le terrain le travail de son équipe ;
    • Répartir le travail ;
    • Contrôler la réalisation des tâches dont il a la responsabilité afin qu’elles soient correctement réalisées ;
    • Animer et motiver les membres de son équipe ;
    • Transmettre oralement ou par écrit les consignes qui lui sont données ;
    • Gérer l’outillage qui est sous sa responsabilité ;

    Veiller à la bonne utilisation des matériels et engins dont son équipe a l’usage et la bonne allocation des matériaux.

    Direction

    Services Techniques

    Compétences requises

    • Goût pour le travail bien fait
    • 5 années d’expérience minimum sur ce poste
    • COMPETENCES MANAGERIALES :
    • Encadrer ses ouvriers, mener et motiver une équipe
    • Communiquer une consigne ou une directive, faire passer un message
    • Savoir déléguer
    • Écouter les besoins de son équipe et les reformuler
    • COMPETENCES TECHNIQUES :
    • Connaissance des différents corps de métiers du bâtiment, les matériels et matériaux utilisés ainsi que des règles de l’art
    • Connaissance des règles et des dispositifs de sécurité
    • Notions de topographie, lecture d’un plan et son interprétation
    • Capacité à dimensionner les besoins de main-d’œuvre, de matériel, de matériaux, d’outillage
    • À son sens de l’anticipation et de l’organisation, le chef d’équipe allie une bonne capacité d’adaptation, de la rigueur, une autorité naturelle et bon relationnel.

    Durée de la ou des missions

    5 mois environs.

    De novembre 2020 à avril 2021.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Site isolé

    Personnel à encadrer

    1 ou 2 maçons ou ouvriers polyvalents.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Mme la Préfète, administratrice supérieure des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines aux adresses suivantes : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message :  POSTE _NOM_Prénom

    Date fin de candidature

    30 Septembre 2020

  • Chef d'équipe construction métallique CDD

    KERGUELEN

    CDD

    Domaine(s) d'activités

    Construction métallique (charpente, couverture, bardage)

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Le chef d’équipe construction métallique travaille sous la responsabilité du chef des infrastructures et est spécialisé dans le domaine métallerie. Il encadre une équipe d’ouvriers, qu’il doit animer et conduire sur des chantiers de construction métallique. Sa responsabilité est à la fois managériale et technique.

    Pour les tâches techniques, il est amené à prendre toutes les initiatives nécessaires à l’organisation et la réalisation technique des tâches à effectuer par son équipe selon les directives du chef de chantier. Il a la responsabilité de préparer le chantier, organiser les postes de travail, assurer le suivi des travaux et rendre compte de l’avancée des travaux au chef des infrastructures. A la fin du chantier, il assiste à la réception des travaux et veille à la remise en état des abords du chantier.

    Pour les tâches d’encadrement, il assure la liaison avec le chef de chantier, conseille son équipe, veille à tenir les délais impartis, à assurer la qualité du travail et respecter la réglementation et les consignes de sécurité.

    Missions

    À partir des directives du chef des infrastructures, le chef d’équipe construction métallique doit :

    • Organiser sur le terrain le travail de son équipe ;
    • Répartir le travail ;
    • Contrôler la réalisation des tâches dont il a la responsabilité afin qu’elles soient correctement réalisées ;
    • Animer et motiver les membres de son équipe ;
    • Transmettre oralement ou par écrit les consignes qui lui sont données ;
    • Gérer l’outillage qui est sous sa responsabilité ;

    Veiller à la bonne utilisation des matériels et engins dont son équipe à l’usage et la bonne allocation des matériaux.

    Direction

    Services Techniques

    Compétences requises

    • Goût pour le travail bien fait
    • 5 années d’expérience minimum sur ce poste
    • COMPETENCES MANAGERIALES :
    • Encadrer ses ouvriers, mener et motiver une équipe
    • Communiquer une consigne ou une directive, faire passer un message
    • Savoir déléguer
    • Écouter les besoins de son équipe et les reformuler
    • COMPETENCES TECHNIQUES :
    • Connaissance des différents matériels et matériaux utilisés ainsi que des règles de l’art
    • Connaissance des règles et des dispositifs de sécurité
    • Notions de topographie, lecture d’un plan et son interprétation
    • Capacité à dimensionner les besoins de main-d’œuvre, de matériel, de matériaux, d’outillage
    • À son sens de l’anticipation et de l’organisation, le chef d’équipe allie une bonne capacité d’adaptation, de la rigueur, une autorité naturelle et bon relationnel

    Durée de la ou des missions

    5 mois environs.

    De novembre 2020 à Avril 2021.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Site isolé

    Personnel à encadrer

    1 ou 2 métalliers ou ouvriers polyvalents.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Mme la Préfète, administratrice supérieure des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines aux adresses suivantes : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message :  POSTE _NOM_Prénom

    Date fin de candidature

    30 Septembre 2020

  • Chef d'équipe bardeur confirmé CDD

    KERGUELEN

    CDD

    Domaine(s) d'activités

    Infrastructures

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Sous l’autorité d’un chef des infrastructures, militaire de l’Armée de Terre, le chef d’équipe couvreur/bardeur sera responsable de la mise en place de bardage (toiture et façade) en tôle métallique (acier galvanisé ou aluminium), du montage de petits bâtiments en charpente métallique et de la pose de portes et volets roulants métalliques.

     

    Missions

    En tant que chef d’équipe bardeur, il pourra encadrer un ouvrier aide-bardeur et/ou un ouvrier polyvalent.

    Il assistera également les autres membres de l’équipe Infrastructures en cas de besoin.

    Il participera aux tâches liées à la vie commune sur base et hors base.

    Direction

    Services Techniques

    Compétences requises

    • CAP bardage / construction métallique
    • CAP bardage
    • 2 années d’expérience minimum dans la spécialité
    • Capacité à travailler en site isolé, autonomie et bonne maîtrise des règles de l’art (normes et DTU)
    • Maîtrise des différentes techniques de pose de bardage – couverture métallique
    • Connaissance en soudure appréciée
    • Permis B exigé, la conduite d’engins est un plus
    • Disponibilité, polyvalence, rigueur, organisation, capacité à travailler en équipe, grande faculté d’adaptation

    Durée de la ou des missions

    5 mois environs.

    De novembre 2020 à Avril 2021.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Site isolé

    Personnel à encadrer

    1 ou 2 aide-bardeur ou ouvrier polyvalent

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Mme la Préfète, administratrice supérieure des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines aux adresses suivantes : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message :  POSTE _NOM_Prénom

    Date fin de candidature

    30 Septembre 2020

  • Chef d'équipe TCE (Tous Corps d'Etat) CDD

    KERGUELEN

    CDD

    Domaine(s) d'activités

    Gros œuvre et Second œuvre

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Chef des infrastructures (sous-officier de l’armée de terre)

    Éléments de contexte

    Le chef d’équipe TCE travaille sous la responsabilité du chef des infrastructures et est en mesure d’encadrer des travaux aussi bien de gros œuvre (maçonnerie, VRD, construction métallique…) que de second œuvre (carrelage, menuiserie, peinture, métallerie…). Il encadre une équipe d’ouvriers, qu’il doit animer et conduire sur des chantiers de bâtiment ou de travaux publics. Sa responsabilité est à la fois managériale et technique.

    Pour les tâches techniques, il est amené à prendre toutes les initiatives nécessaires à l’organisation et la réalisation technique des tâches à effectuer par son équipe selon les directives du chef de chantier. Il a la responsabilité de préparer le chantier, organiser les postes de travail, assurer le suivi des travaux et rendre compte de l’avancée des travaux au chef des infrastructures. A la fin du chantier, il assiste à la réception des travaux et veille à la remise en état des abords du chantier.

    Pour les tâches d’encadrement, il assure la liaison avec le chef de chantier, conseille son équipe, veille à tenir les délais impartis, à assurer la qualité du travail et respecter la réglementation et les consignes de sécurité.

    Missions

    À partir des directives du chef des infrastructures, le chef d’équipe TCE doit :

    • Organiser sur le terrain le travail de son équipe ;
    • Répartir le travail ;
    • Contrôler la réalisation des tâches dont il a la responsabilité afin qu’elles soient correctement réalisées ;
    • Animer et motiver les membres de son équipe ;
    • Transmettre oralement ou par écrit les consignes qui lui sont données ;
    • Gérer l’outillage qui est sous sa responsabilité ;

    Veiller à la bonne utilisation des matériels et engins dont son équipe a l’usage et la bonne allocation des matériaux.

    Direction

    Services Techniques

    Compétences requises

    • Goût pour le travail bien fait
    • 5 années d’expérience minimum sur ce poste
    • COMPETENCES MANAGERIALES :
    • Encadrer ses ouvriers, mener et motiver une équipe ;
    • Communiquer une consigne ou une directive, faire passer un message ;
    • Savoir déléguer ;
    • Écouter les besoins de son équipe et les reformuler.
    • COMPETENCES TECHNIQUES :
    • Connaissance des différents corps de métiers du bâtiment, les matériels et matériaux utilisés ainsi que des règles de l’art ;
    • Connaissance des règles et des dispositifs de sécurité ;
    • Notions de topographie, lecture d’un plan et son interprétation ;
    • Capacité à dimensionner les besoins de main-d’œuvre, de matériel, de matériaux, d’outillage ;
    • À son sens de l’anticipation et de l’organisation, le chef d’équipe allie une bonne capacité d’adaptation, de la rigueur, une autorité naturelle et bon relationnel.

    Durée de la ou des missions

    5 mois environs

    De novembre 2020 à avril 2021.

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Site isolé

    Personnel à encadrer

    1 ou 2 maçons ou ouvriers polyvalents.

    Contact

    Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Mme la Préfète, administratrice supérieure des Terres australes et antarctiques françaises et CV détaillé) sont à adresser au service des ressources humaines aux adresses suivantes : srh@taaf.fr en mentionnant impérativement en objet du message :  POSTE _NOM_Prénom

    Date fin de candidature

    30 Septembre 2020

Vous souhaitez postuler pour un autre corps de métier ?

Vous pouvez tout de même nous transmettre votre candidature spontanée, nous l'étudierons avec attention lors de nouvelles opportunités d'emploi.

Vous devez
prochainement
nous rejoindre

Préparez votre mission dans les Terres australes françaises