Recrutement

Les Terres australes et antarctiques françaises sont formées par l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie et les îles Éparses (depuis la loi du 21 février 2007). Ces dernières rassemblent les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, l’île Juan de Nova, l’île Europa, l’atoll Bassas da India dans le canal du Mozambique, et l’île Tromelin au nord de La Réunion.

Le siège est installé depuis 2000 à Saint-Pierre de la Réunion où il regroupe près de 70 personnes. La direction des affaires administratives et financière est en charge du recrutement pour les postes à pourvoir au siège comme sur les différents districts.

Les districts subantarctiques n’ont pas de population permanente, mais accueillent une présence continue de personnels scientifiques, militaires ou logisticiens. Le personnel est relevé régulièrement pour des missions allant de six mois à un an.

Sont recrutés les chefs de district, les agents de l’environnement, les médecins et infirmiers, les militaires (PARTEX), les personnels contractuels dans des domaines divers  tels que l’environnement, le bâtiment, la restauration et le service, ainsi que les personnels sous le statut de VSC (Volontaire Service Civique).

Nos offres d'emploi

  • Chargé(e) d’études « suivi et gestion des mammifères introduits » - Terres australes françaises « Restauration des écosystèmes insulaires de l’océan Indien » - 11e FED PTOM région océan Indien CDD Catégorie B - Titulaire de la fonction publique (détachement sur contrat) ou contractuel (non titulaire de la fonction publique)

    Siège des TAAF : rue Gabriel Dejean – 97 410 St Pierre de la Réunion

    CDD
    Catégorie B - Titulaire de la fonction publique (détachement sur contrat) ou contractuel (non titulaire de la fonction publique)

    Domaine(s) d'activités

    Restauration écologique / Gestion espèces exotiques envahissantes

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Coordinatrice du projet RECI

    Éléments de contexte

    Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) ont été créées par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St-Paul et Amsterdam, l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses, est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises, inscrites sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco sous l’appellation « Terres et mers australes françaises » depuis 2019. Au sein de la collectivité des TAAF, la Direction de l’Environnement (DE) est plus particulièrement chargée de la mise en œuvre de la politique environnementale sur l’ensemble des districts.

    Dans le cadre de la programmation du 11e FED PTOM région océan Indien, les TAAF, ordonnateur régional des PTOM dans l’océan Indien, sont chargées de la mise en œuvre d’un programme dans les Terres australes françaises et les iles Eparses impliquant un partenariat régional (Mayotte). Ce programme intitulé « Restauration des écosystèmes insulaires de l’océan Indien » (RECI), vise à atteindre 3 résultats, à savoir :

    • le renforcement des réseaux régionaux de surveillance et d’observation des écosystèmes;
    • la réalisation de projets collaboratifs et démonstratifs de restauration des écosystèmes ;
    • le renforcement des dispositifs de prévention d’impacts sur les écosystèmes.

    Il sera mis en œuvre autour d’un sujet d’intérêt commun aux partenaires : la restauration écologique des écosystèmes insulaires menacés et en particulier la lutte contre l’impact des espèces exotiques envahissantes, plus particulièrement des mammifères introduits. La connaissance et le suivi écologique associé aux activités de restauration des écosystèmes satisfait à l’exigence du premier résultat ; la mise en œuvre de programmes d’éradications de populations de mammifères exotiques envahissants à celle du second résultat et ; la mise en place de stratégies de biosécurité à celle du troisième résultat. Par-delà le renforcement de la coopération régionale autour de problématiques environnementales communes, le projet RECI devrait doter la région de l’océan Indien d’une capacité d’intervention unique en matière de restauration des milieux insulaires impactés par les espèces exotiques envahissantes.

    Missions

    Dans ce contexte, la personne recrutée sera en charge de la mise en œuvre des activités scientifiques et opérationnelles associées au programme dans les Terres australes françaises, plus spécifiquement à Saint-Paul et Amsterdam, en lien avec le responsable scientifique du programme, les agents du siège en charge de cette thématique et les équipes opérationnelles détachées sur ces districts. Pour l’exercice de ses fonctions, la personne recrutée réalisera des missions longues sur le terrain. Ce poste est placé sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, et sous la responsabilité du Directeur de l’Environnement ainsi que de la coordinatrice du programme RECI.

    DESCRIPTION DE LA MISSION :

    • Mise en œuvre de la stratégie d’acquisition des connaissances du programme RECI
    • déclinaison du monitoring environnemental associé aux opérations prioritaires de contrôle et d’éradication des populations de mammifères introduits
    • préparation et suivi des campagnes de terrain (suivi des plannings de travail, gestion du matériel, etc.)
    • Encadrement opérationnel des activités de faisabilité de contrôle et d’éradication des populations de mammifères exotiques envahissants sur l’île Amsterdam
    • coordination des activités des équipes de terrain (Saint-Paul et Amsterdam)
    • soutien à l’élaboration des études de faisabilité
    • Soutien à l’élaboration des plans opérationnels de contrôle et d’éradication
    • Mise en œuvre des opérations de contrôle et d’éradication
    • Soutien à l’élaboration de la stratégie de biosécurité TAAF (état des lieux, R&D, soutien à la production des livrables)
    • Soutien à l’élaboration des formations techniques
    • Sensibilisation et communication auprès des usagers de la Réserve

    Direction

    Direction de l’Environnement (DE)

    Compétences requises

    • FORMATION :
    • Bac +5 en environnement (écologie, conservation, sciences de l’environnement, etc.) ou expérience équivalente.
    • SAVOIR FAIRE :
    • Expérience exigée sur l’élaboration, la mise en œuvre et/ou l’évaluation de protocoles de gestion d’une ou plusieurs espèce(s) animale(s) exotique(s)
    • Maitrise des outils de rapportage, préparation de documents de travail, élaboration de plannings
    • Expérience dans l’encadrement d’équipe
    • Bonne connaissance des problématiques et méthodes de gestion liées aux espèces animales introduites
    • Connaissance du fonctionnement des aires protégées (réserve naturelle)
    • Expérience de terrain (manipulation micromammifères, captures, programmes de dératisation)
    • Une expérience préalable dans les TAAF et particulièrement sur l’île Amsterdam serait un atout certain
    • La possession des agréments ou des permis liés à l’utilisation de méthodes de contrôle des prédateurs serait un atout certain
    • Bonnes compétences rédactionnelles et esprit de synthèse
    • Compétences dans l’analyse de données
    • Compétences en gestion de bases de données et en SIG (Qgis)
    • Connaissance de l’anglais
    • Maitrise des outils informatiques usuels
    • SAVOIR ETRE :
    • Dynamisme, motivation et rigueur
    • Capacité d’adaptation, d’initiative et autonomie
    • Sens de l’organisation
    • Excellentes capacités relationnelles et d’animation
    • Bonne capacité d’écoute et de négociation
    • Aptitude à travailler en équipe et en autonomie

    Durée de la ou des missions

    Prise de fonction souhaitée : premier trimestre 2021

    Contrat de 24 mois à temps plein

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Missions en site isolé de 1 à 3 mois consécutifs par an.

    Personnel à encadrer

    Agents de terrain Saint-Paul et Amsterdam

    Contact

    Pour tout renseignement sur le poste, merci d’envoyer un mail sur la boîte recrutement.environnement@taaf.re

    Pour candidater sur ce poste, adresser CV + lettre de motivation à lattention de Monsieur le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises sur :

    srh@taaf.fr  ET recrutement.environnement@taaf.re

    En mentionnant impérativement en objet du message : CDD_MAM INTRO_RECI_nom, prénom

     

    Date fin de candidature

    31 Janvier 2021

  • Directeur de l’Environnement des Terres australes et antarctiques françaises CDD Titulaire de la fonction publique - A/A+ ou contractuel

    Siège des Terres australes et antarctiques françaises 1 rue Gabriel Dejean 97410 SAINT-PIERRE DE LA REUNION

    CDD
    Titulaire de la fonction publique - A/A+ ou contractuel

    Domaine(s) d'activités

    Administration générale

    Supérieur hiérarchique immédiat

    Le préfet, administrateur supérieur

    Le secrétaire général

    Éléments de contexte

    Votre environnement professionnel

    • Activités du service

    La direction de l’environnement met en œuvre dans les territoires des TAAF les politiques nationales en matière d’environnement, de climat, de préservation de la biodiversité et de développement durable. Par délégation du préfet, administrateur supérieur, la direction est chargée de la gestion de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises, du bien des Terres et mers australes françaises inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, de la réserve naturelle nationale des Glorieuses, des zones spécialement protégées pour l’Antarctique de Pointe Géologie et Port Martin, ainsi que la définition et la gestion des autres espaces des TAAF classés au titre de la conservation du patrimoine naturel et des aires marines protégées.

    La direction de l’environnement accompagne et soutient le développement de la recherche scientifique en  articulation avec l’IPEV. Elle est également chargée du suivi environnemental des activités se déroulant au sein des TAAF.

    La direction assure le lien avec l’ensemble des partenaires nationaux et internationaux œuvrant pour la préservation de la biodiversité et le développement de la recherche. Elle contribue à la coopération régionale en la matière.

     

    • Composition et effectifs du service

    La DE est composé d’une soixantaine d’agents dont environ 50 permanents répartis comme suit :

    –           Entre 30 et 35 ETP au siège, tous contractuels (dont 4 CDI) à l’exception d’un fonctionnaire dont :

    •      1 directeur (cat. A+)
    •      2 adjoints, respectivement chef du service marin de la réserve naturelle nationale (RNN) des Terres australes françaises et chef du service préservation et valorisation des îles Eparses, ainsi qu’1 chef de service terrestre de la RNN des Terres australes françaises et 1 coordinateur de projet UE 11ème FED RECI (tous cat. A)

    –           20 VSC recrutés pour un an et exerçant des missions terrain comme suit :

    •      3 binômes à Europa, Glorieuses et Tromelin, ainsi qu’un binôme en cours de recrutement à Juan de Nova
    •    2 VSC à Crozet, 3 à Amsterdam et 4 à Kerguelen, ainsi qu’un pilote de zodiac et 2 plongeurs en campagne d’été à Kerguelen

    –           Des agents embarqués de la RNN sur des navires de pêche australe : 2 par an pour la pêcherie Saint-Paul et Amsterdam et 1 à 3 par an pour la pêcherie légine australe à Crozet et Kerguelen (CDD) (Suivi scientifique de la pêche expérimentale)

    –           De façon ponctuelle, renforts TAAF pendant la campagne d’été au profit des équipes de la RNN déployées sur les districts austraux.

    La direction accueille également régulièrement des stagiaires au siège ou détachés en laboratoire (environ 5 par an).

     

    • Liaisons hiérarchiques

    Le préfet, administrateur supérieur

    Le secrétaire général

     

    • Liaisons fonctionnelles

    En interne : L’ensemble des autres directions des TAAF. Correspondant du Comité de l’Environnement polaire et des comités consultatifs des réserves naturelles nationales

    En externe : Services centraux des ministères (Ecologie, Outre-mer/DGOM), organismes et opérateurs de recherche (IPEV, CNRS, MNHN, IFREMER), partenaires et instances nationales et internationales oeuvrant pour la préservation de la biodiversité et le développement de la recherche

    Missions

    – Définition et mise en œuvre de la politique environnementale des TAAF, notamment identification et gestion des espaces des TAAF classés au titre de la conservation du patrimoine naturel et des aires marines protégées :

    • Gestion de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises et du bien des Terres et mers australes françaises inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, ainsi que pilotage du projet d’extension de la Réserve naturelle
    • Gestion de la nouvelle réserve naturelle nationale (RNN) des Glorieuses et pilotage du projet de classement de l’ensemble des îles Eparses en RNN
    • Gestion des zones spécialement protégées de l’Antarctique (ZSPA) de Pointe Géologie et Port Martin et définition de la stratégie environnementale de la base française Dumont d’Urville
    • Définition de la stratégie de mise en œuvre des plans de gestion et de conservation associés à ces espaces

    – Développement et mise en place d’une politique de soutien et d’accompagnement à la recherche scientifique dans les TAAF.

    – Contribution à la mise en place du suivi environnemental des activités au sein des TAAF (activités scientifiques, pêche, tourisme, etc.) et participation à la définition d’une politique de développement durable fondée sur une approche de gestion écosystémique des ressources

    – Développement de la coopération régionale en matière de préservation de l’environnement et soutien à la recherche, notamment via le montage et le pilotage de dossiers de coopération

    – Management des personnels de la direction.

    – Contribution à la préparation et au suivi de l’exécution du budget concernant l’activité de la direction ; Contribution à la stratégie de diversification des sources de financement du territoire.

    – Représentation institutionnelle au sein des instances nationales et internationales œuvrant pour la préservation de la biodiversité, ainsi qu’auprès des tutelles ministérielles (essentiellement ministère en charge de l’écologie)

    – Lien fonctionnel avec le service Communication du cabinet, contribution à la définition et mise en place d’une stratégie d’éducation et de sensibilisation à l’environnement au sein des TAAF

    Direction

    Direction de l’environnement

    Compétences requises

    • CONNAISSANCES TECHNIQUES :
    • Avoir des compétences en informatique - bureautique : niveau pratique requis
    • Avoir des compétences budgétaires et comptables : niveau pratique requis
    • Avoir des compétences juridiques : niveau pratique requis
    • Connaître l'environnement professionnel : niveau maîtrise requis
    • SAVOIR FAIRE :
    • Savoir manager : niveau expert requis
    • Savoir travailler en équipe : niveau maîtrise requis
    • Savoir rédiger : niveau maîtrise / niveau pratique requis
    • Savoir s'organiser : niveau maîtrise requis
    • Savoir gérer un projet : niveau expert requis
    • SAVOIR ÊTRE :
    • Avoir le sens des relations humaines : niveau maîtrise requis
    • Savoir s'adapter : niveau maîtrise requis
    • S'avoir s'exprimer oralement : niveau maîtrise requis
    • Savoir communiquer : niveau maîtrise requis

    Durée de la ou des missions

    3 ans, renouvelables

    Spécificités / Contraintes / Sujétions

    Le poste requiert une grande disponibilité et mobilité : déplacements fréquents en métropole, participation aux rotations du Marion Dufresne (au moins une fois par an) et missions régulières dans les îles Éparses, etc.

    Contact

    Renseignements :

    Thierry DOUSSET, Secrétaire général : thierry.dousset@taaf.fr

    Mme Fabienne BRISBOUT, Directrice des affaires adm. et financières : fabienne.brisbout@taaf.fr

    Mme Anne-Gaëlle Verdier, Directrice environnement par intérim : anne-gaelle.verdier@taaf.fr

    Titulaire du poste par intérim : Anne-Gaëlle VERDIER

    Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à adresser à :

    drh-bpa-sectiona-polemobilite@interieur.gouv.fr

    et copie à M. le préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises – Service des ressources humaines : srh@taaf.fr

    Liste des pièces requises pour déposer une candidature :

    Voir le formulaire unique de demande de mobilité/recrutement disponible sur MOB-MI (si vous êtes agent du ministère de l’Intérieur) ou sur la Place de l’Emploi Public (https://place-emploi-public.gouv.fr/).

    Date fin de candidature

    01 Février 2021

Vous souhaitez postuler pour un autre corps de métier ?

Vous pouvez tout de même nous transmettre votre candidature spontanée, nous l'étudierons avec attention lors de nouvelles opportunités d'emploi.

Vous devez
prochainement
nous rejoindre

Préparez votre mission dans les Terres australes françaises