Accès et mouillage dans les Australes

Accès aux Terres australes françaises

 

Les îles australes sont classées depuis 2006 en réserve naturelle nationale par un décret du 3 octobre 2006 modifié. Certains secteurs bénéficient d’un statut de protection renforcé (Zones de protection intégrale, Zones de protection renforcée marines ou Sites réservés à la recherche scientifique et technique). L’accès aux zones de protection intégrale et aux sites réservés à la recherche scientifique et technique est interdit. La pêche est interdite au sein des zones de protection renforcée marines, ainsi que le rejet de déchets, y compris les déchets organiques.

L’ensemble du périmètre de la réserve naturelle nationale a également été inscrit en juillet 2019 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Le mouillage des navires de plaisance dans la mer territoriale de Crozet, Kerguelen et Saint-Paul et Amsterdam et l’accès aux îles sont très limités et strictement encadrés.

En cas de circonstances particulières et motivées, une demande exceptionnelle de mouillage dans la mer territoriale autour des archipels de Crozet, Kerguelen et Saint-Paul et Amsterdam et d’accès à ces îles par des navires de plaisance peut être adressée au préfet administrateur supérieur des TAAF.

Télécharger Formulaire Accès Iles Australes 2020 FR

Une taxe de mouillage et une taxe territoriale de séjour sont prévues par arrêté du préfet administrateur supérieur des TAAF.

Télécharger l’arrêté n° 2019-19 Fixant Les Taxes De Séjour Et De Mouillage Dans Les Terres Australes Et Antarctiques Françaises

Elles sont perçues par les services du siège avant le départ et, à défaut ou pour un ajustement par le chef de district.

 

ACCES AUX ILES

Tout ressortissant étranger doit au préalable avoir obtenu un visa conformément à la loi n° 71-569 modifiée du 15 juillet 1971.

Tout déplacement à terre est soumis à l’autorisation du chef de district et certains sites nécessitent au préalable une autorisation écrite du préfet, administrateur supérieur.

L’accès aux zones suivantes, Zones de protection intégrale et Sites réservés à la recherche scientifique et technique, est interdit

Archipel de Crozet :

  • île de la Possession : – colonies de manchots papous de la côte ouest ; – pointe Basse et Jardin Japonais ; – colonie de pétrels à menton blanc de la station de pompage ; – falaises côtières situées entre la crique de la Chaloupe et la crique de Noël ;
  • île de l’Est ;
  • île aux Cochons ;
  • île des Pingouins ;
  • îlots des Apôtres.

Archipel de Kerguelen :

  • île Foch ;
  • côte ouest de la péninsule Rallier du Baty, limitée par l’arête Jérémine depuis la côte sud de Kerguelen, la ligne de crête passant par le pic Saint-Allouarn, les monts Henri et Raymond Rallier du Baty, le Bicorne, le glacier Cuvier, le col Glacé, le mont Porthos, le mont Double, la table de l’Institut, le pic Joliot-Curie, le col de la Tuyère, le mont Gay-Lussac, le pied du glacier Lavoisier, le Podium, le pied du glacier Descartes et jusqu’à la côte de l’entrée est de la baie du Young Williams ;
  • îles du Golfe du Morbihan : Mayes, Bryer, Chaton, Greak, Hoskyn, Pender, Blackeney, Suhm, Murray, Chat, Château, Haute, Cimetière, Australia, Antares ;
  • îles Leygues ;
  • îles Nuageuses ;
  • île Clugny ;
  • île de l’Ouest ;
  • île Saint-Lanne-Grammont ;
  • colonie d’albatros à sourcils noirs de l’extrémité est de la presqu’île Jeanne d’Arc.
  • préservation du patrimoine historique : il est interdit d’accéder aux bâtiments du site de Port Couvreux et de Port Jeanne d’Arc. Tout bivouac est interdit à moins de trente mètres des bâtiments.

Iles de Saint-Paul et d’Amsterdam :

Saint-Paul :

  • l’île Saint-Paul et son cratère, dans son intégralité.

Amsterdam :

  • plateau des tourbières ;
  • falaises de la Pointe d’Entrecasteaux ;

ZONES DE MOUILLAGE :

Iles Crozet :

Seules deux zones de mouillage y sont autorisées et réglementées par arrêté du préfet de la Réunion, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer :

  • à l’intérieur d’un cercle de rayon de 240 mètres centré sur le point 46° 25,55 S – 51° 52,79 E ;
  • à l’intérieur d’un cercle de rayon de 80 mètres centré sur le point 46° 25,45 S – 51° 52,5 E.

Ile Kerguelen :

Il est recommandé de consulter les Instructions Nautiques (volume L9 : Îles de l’océan Indien (partie sud) – Terre Adélie) pour les descriptions et recommandations des zones de mouillage.
Des zones minées sont déconseillées au mouillage :

  • Entrée est du Détroit de Tucker : 49° 06 S – 69° 19 E ;
  • Bassin de la Gazelle : 49° 18 S – 69° 42 E ;
  • Port des Îles : 49° 28,7 S – 70° 03,7 E ;
  • Passe du Prince Albert : 49° 34 S – 70° 01 E.

Il existe des points d’embossage sur coffre qui sont entretenus par les Taaf, prévus pour un navire de 42 tonnes (utilisés en priorité par les navires des Taaf) :

  • Port-aux-Français : le coffre principal (49°21,232 S – 070°13,277 E) et le coffre de secours (49°21,187 S – 070°13,224 E) ;
  • Port Bizet (île Longue), 49°30,900 S – 069°53,900 E ;
  • Armor (baied’Hurley), 49°26,900 S – 069°55,600 E ;
  • Port des Belliers (île aux moules), 49°24,800 S – 069°57,300 E.

Iles Saint-Paul et Amsterdam :

Les mouillages y sont décrits par les Instructions Nautiques (volume L9 : Îles de l’océan Indien (partie sud) – Terre Adélie). Le mouillage à l’intérieur du cratère de l’île de Saint-Paul, classé réserve intégrale, est interdit, sauf dérogation.

Débarquement :
Sur l’île d’Amsterdam, le débarquement n’est possible qu’à La Cale (S 37° 47,718’ E 077° 34,394’).
L’accès à St-Paul est interdit, sauf autorisation expresse du préfet, administrateur supérieur des Taaf.

L’ENSEMBLE DE CES REGLES EST DEFINI PAR LES TEXTES SUIVANTS :

ACCES :

  • Loi n°71-569 du 15 juillet 1971 relative au territoire des Terres australes et antarctiques française dont le titre II est consacré aux conditions d’entrée et de séjour des étrangers dans les Terres australes et antarctiques françaises ;
  • Décret n° 2006-1211 du 3 octobre 2006 modifié portant création de la réserve naturelle des Terres australes françaises;
  • Arrêté n° 14 du 30 juillet 1985 créant des zones réservées à la recherche scientifique et technique ;
  • Arrêté n° 15 du 30 juillet 1985 fixant les zones à accès réglementé ;
  • Arrêté n° 2001-41 du 6 novembre 2001 portant approbation du schéma directeur de Port Jeanne d’Arc ;
  • Arrêté n° 2003-36 du 30 octobre 2003 interdisant l’accès aux bâtiments de Port Couvreux (Kerguelen);
  • Arrêté n°2019-19 du 7 février 2019 fixant les taxes de séjour et de mouillage dans les Terres australes et antarctiques françaises ;
  • Décision n° 108 du 16 juin 1989 classant divers sites protégés ;
  • Décision n° 147 du 13 septembre 1990 classant les sites de l’île Haute et de l’île du Cimetière ;
  • Décision n° 81 du 19 juillet 1991 classant le site de l’île Australia.
  • Décision 2017-199 du 7 août 2017 fixant la liste des sites protégés pour l’exercice d’activités scientifiques et techniques au sens de l’article 1er de l’arrêté n° 14 du 30 juillet 1985

MOUILLAGE :

  • Arrêté n° 01-508 SG/AEM du 7 mars 2001 portant interdiction de mouillage et de pêche à proximité de Crozet ;
  • Arrêté n° 1798 du 5 mai 2006 portant interdiction de mouillage et de pêche à proximité de Crozet ;
  • Arrêté n° 2007-01 du 5 janvier 2007 modifiant l’arrêté n° 2006-26 du 1er juillet 2006 fixant les conditions de mouillage des navires de plaisance dans la mer territoriale des îles Crozet, Kerguelen et Saint-Paul et Amsterdam et les conditions d’accès à ces îles ;
  • Arrêté n° 2017-28 du 31 mars 2017 instituant un périmètre de protection autour de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises ;
  • Arrêté n° 2019-19 fixant les taxes de séjour et de mouillage dans les Terres australes et antarctiques françaises ;
  • Instructions nautiques relatives aux îles de l’océan Indien (partie sud) et à la terre Adélie (volume L9).