LES TAAF MOBILISÉES POUR LA 44E RÉUNION CONSULTATIVE DU TRAITÉ SUR L’ANTARCTIQUE

%03 %676 %2022   —  Terres australes et antarctiques françaises

La 44e Réunion consultative du Traité sur l’Antarctique (RCTA) s’est déroulée à Berlin du 23 mai au 2 juin 2022. Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), membres de la délégation française, y ont participé aux côtés du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), du ministère de la Transition écologique (MTE), de l’Institut polaire français Paul-Émile Victor (IPEV) et d’un expert scientifique du Centre d’études biologiques de Chizé (CEBC– CNRS).

Photo : © Secretariat of the Antarctic Treaty

Cette 44e RCTA a permis d’aborder l’ensemble des enjeux et questions portant sur le continent Antarctique tels que les activités menées par les Parties, la recherche scientifique, les changements climatiques et la protection de l’environnement, le tourisme et l’encadrement des activités humaines, etc.

La RCTA a notamment pu avancer sur des points portant notamment sur l’amélioration du suivi des activités humaines et l’évaluation de leur impact environnemental, et la prévention des constructions terrestres pérennes destinées au tourisme.

Le préfet, administrateur supérieur des TAAF, est en effet l’autorité française compétente pour instruire et autoriser les demandes d’activités touristiques d’opérateurs privés dans la zone du Traité sur l’Antarctique, au sud du 60° parallèle sud.

La 45e RCTA se déroulera à Helsinki, en Finlande, du 29 mai au 8 juin 2023.

La base Dumont-d'Urville
Photo : © Eric Morbo
La base Dumont-d'Urville
Photo : © Eric Morbo

La terre Adélie, un district administré par les TAAF

Le district de terre Adélie, situé sur le continent Antarctique, forme un secteur angulaire de 432 000 km² de calotte glaciaire, compris entre le 136e et le 142e méridien de longitude est. Il a pour sommet le pôle Sud géographique, et pour base la portion de côte voisine du cercle polaire antarctique, longue de 350 km et baignée par la mer Dumont d’Urville.

Le district dispose d’une station scientifique permanente, la base Dumont-d’Urville, et d’une station franco-italienne annexe (Robert Guillard) située sur le continent et dédiée à l’organisation des convois terrestres (raids) à destination de Concordia, implantée à plus de 1100 km à l’intérieur du continent. La terre Adélie est ravitaillée par le patrouilleur polaire L’Astrolabe. Propriété des TAAF, le navire est mis en œuvre par la Marine nationale à raison de 4 à 5 rotations pendant les 120 jours que dure l’été austral (novembre à février), lors des missions de soutien à la logistique antarctique (MSLA) au profit de l’Institut polaire français, entre Hobart (Tasmanie) et Dumont-d’Urville, soit une distance d’environ 2 700 km.

Pour en savoir plus : https://taaf.fr/collectivites/presentation-des-territoires/la-terre-adelie/