Les cérémonies du 11 novembre se sont déroulées dans les districts des TAAF, à La Réunion, et sur le Marion Dufresne

%12 %657 %2021   —  Terres australes et antarctiques françaises
Jeudi 11 novembre, sur le Marion Dufresne, au siège des TAAF à Saint-Pierre de La Réunion, à Tromelin, Crozet, Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam, et en terre Adélie, des cérémonies se sont déroulées pour marquer le 103e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la commémoration de la victoire et de la paix, et l’hommage à tous les morts pour la France.

Thierry Dousset, secrétaire général, a ainsi présidé une cérémonie sur la DZ du navire ravitailleur des TAAF, en présence des équipes des TAAF, de l’Institut polaire français, et de Louis Dreyfus Armateurs. Après la lecture du message de Madame la ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens Combattants, tous ont respecté une minute de silence, avant une conclusion par la Marseillaise.

David de Sousa, directeur de cabinet, accompagné des militaires des TAAF représentant l’Armée de l’air et de l’espace, la Marine nationale, l’Armée de terre, a présidé la cérémonie organisée au siège des TAAF, avant de représenter Monsieur le préfet, administrateur supérieur, lors de la cérémonie organisée par la commune de Saint-Pierre à La Réunion.

À Tromelin, sur l’une des plus petites îles françaises relevant du district des îles Éparses, les trois agents des TAAF, qui assurent la présence française et la mise en œuvre des programmes d’études et de conservation, se sont aussi réunis pour un instant de recueillement.

Enfin, dans les territoires les plus austraux de France, Stéphane Bellati, Philippe Guéna, Samuel Marfing, et Serge Fuster, respectivement chef de district de Crozet, Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam, et terre Adélie, ont présidé une cérémonie en présence des personnels civils et militaires des bases.

 

NB. Les cérémonies sur le Marion Dufresne et sur les bases ont pu se tenir sans masque en raison d’un protocole strict garantissant la non présence de la covid-19.