Le bloc-timbre « Les fonds marins des TAAF : district de terre Adélie » lauréat du Grand prix de l’Art philatélique

%16 %563 %2023   —  Terres australes et antarctiques françaises

Chaque année, l’association de l’Art du timbre gravé, organise un Grand prix de l’Art philatélique pour récompenser le travail des spécialistes et orfèvres en la matière. Pour cette 72e édition, le jury a décerné le 8 novembre dernier, le Grand prix de l’Art philatélique, dans la catégorie Territoire d’Outre-Mer au bloc-timbre « les fonds marins des TAAF : district de terre Adélie », une création et gravure de l’artiste Sarah Lazarevic.

L’Art du timbre gravé est une association née de la rencontre entre professionnels et passionnés de l’art de la gravure et de la philatélie. Son but est de promouvoir de la gravure en général et, en particulier, le timbre-poste en taille-douce.

En quoi consiste la technique dite « en taille-douce » ? C’est un des procédés d’impression mis au point par les orfèvres florentins au 15e siècle. À l’aide d’un burin, l’artiste grave le dessin du timbre, en creux et à l’envers, sur un bloc d’acier doux qui deviendra le poinçon original. Afin d’assurer un travail très détaillé, il utilise une loupe binoculaire. Les nuances sont interprétées par des tailles de profondeurs différentes. Ces creux ou « tailles » sont destinés à retenir l’encre.

L’artiste qui a réalisé le timbre « les fonds marins des TAAF : district de terre Adélie » Sarah Lazarevic est graveur, typographe et conceptrice graphique. Elle réalise des gravures taille douce sur cuivre et acier, et des gravures digitales. Pour ce bloc-timbre du programme philatélique des TAAF 2023, elle a illustré la gorgone « Onogorgia nodosa », une forme de coraux qui croissent en l’absence de soleil, que l’on retrouve aux abords de la base Dumont-d’Urville, en Terre Adélie, et le Cynodraco mawsoni, un poisson de la famille des Bathydraconidae (poissons dragons) que l’on rencontre dans les eaux de l’océan Antarctique.