Facebook Twitter Viadeo LinkedIn You Tube Daily Motion Flickr
Accueil > S’informer > Toutes les actualités > Acquisition d’un nouveau patrouilleur par le ministère de la transition (...)

12 décembre 2017

Acquisition d’un nouveau patrouilleur par le ministère de la transition écologique et solidaire

L’effort de contrôles des pêches et de l’environnement marin dans le sud-ouest de l’océan Indien sera renforcé par l’acquisition d’un nouveau patrouilleur par le ministère de la transition écologique et solidaire.

Depuis 2003, la surveillance des pêches dans les eaux des îles australes des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) est assurée conjointement par le patrouilleur des affaires maritimes « OSIRIS » et les bâtiments de la Marine nationale. Ancien navire pirate confisqué par la France en 2003 et reconverti en navire de surveillance, l’OSIRIS, qui aura 50 ans en 2018, va être remplacé.

La direction des affaires maritimes (DAM) du ministère de la transition écologique et solidaire vient en effet de notifier l’acquisition du palangrier « ÎLE DE LA RÉUNION » à l’armement COMATA. Le nouveau navire, construit en 2002 par les chantiers PIRIOU (Finistère), sera livré au début du second semestre de l’année 2018. Dans l’intervalle, la convention d’affrètement de « l’OSIRIS » qui résulte d’un partenariat entre l’État, les TAAF et le GIE PLRH a été renouvelée pour une durée d’un an.

Le navire « ÎLE DE LA RÉUNION » aura pour missions principales le contrôle des pêches dans les eaux des îles australes. En complémentarité avec les moyens des forces armées de la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI), il assurera en particulier la protection de la pêcherie de légine, labellisée MSC, dont l’exploitation constitue le deuxième poste d’exportation de La Réunion (85 millions d’euros de CA). « L’ÎLE DE LA RÉUNION » aura également vocation à mettre en œuvre le Plan de surveillance et de contrôle de l’environnement marin, arrêté par les préfets de La Réunion, de Mayotte et des TAAF le 30 août 2017.

Avec la modernisation en cours du système de surveillance satellitaire de la DAM reposant sur les satellites européens SENTINEL, le dispositif de surveillance et de contrôle des pêches mis en place par la France dans le sud de l’océan Indien se trouve modernisé et conforté.

Caractéristiques principales du navire « Ile de La Réunion » :

* chantiers de construction Piriou (29)
* année : 2002
* longueur : 55 mètres
* déplacement : 900 tonnes
* propulsion : 1700 kw

JPEG - 121.8 ko
Ile de La Réunion

Photos : © Hugues VERMANDE